A New York, la mosquée de la discorde

  • A
  • A
A New York, la mosquée de la discorde
@ REUTERS
Partagez sur :

Deux manifestations, une pour et une contre le projet mosquée, ont eu lieu dimanche.

Adversaires et partisans d'un projet de construction d'un centre communautaire musulman près du site des attentats du 11 septembre 2001 ont manifesté dimanche dans le quartier new-yorkais de Manhattan. Les manifestations se sont tenues près de Ground Zero. Aucun camp n'est parvenu à rassembler les foules.

Le projet de centre musulman, qui comprend une salle de prière, a suscité un vaste débat dans le pays. Ses détracteurs dénoncent un choix de localisation sensible et craignent qu'il encourage l'extrémisme religieux. Ses partisans soutiennent quant à eux le projet au nom du principe de tolérance religieuse.

Les opposants ont scandé "Pas de mosquée", entonnant des chants patriotes et agitant des photographies représentant des attentats commis par des extrémistes islamistes. Au coin de la rue, les partisans du centre ont scandé "Peu importe ce que les bigots disent, la liberté religieuse n'est pas près de disparaître."

Si les esprits étaient échauffés, les manifestations se sont déroulées sans incident et aucune violence n'a éclaté entre les deux camps, séparés de plusieurs blocs d'immeubles par la police.

Barack Obama a déjà fait savoir qu'il défendait le droit des musulmans à construire le centre près de Ground Zero alors que les Républicains s'opposent au projet. Certains plaident pour une délocalisation du projet dans un lieu moins sensible.