A New York, H&M déchire ses vêtements invendus

  • A
  • A
A New York, H&M déchire ses vêtements invendus
Partagez sur :

Un magasin situé à Manhattan, à New York est au centre d'une polémique après les révélations du New York Times.

Scandale à New York. Les employés du magasin de la célèbre chaîne suédoise H&M ont jeté des sacs de vêtements, dont une grande partie ont été au préalable lacérés au rasoir ou au cutter, rapporte le New York Times. Parmi ces vêtements, des gants dont les doigts ont été décousus ou des vestes d'homme dont le rembourrage a été arraché.

"Mais quelle honte de savoir que vous jetez des vêtements après les avoir déchirés" ; "Vous me décevez vraiment. Vous ne pouviez pas donner ses habits ?" ; "Donnez-les à des SDF !" : la révélation du New York Times a suscité une levée de boucliers sur la page Facebook de H&M, au moment où le taux de chômage atteint 10% aux Etats-Unis et où les sans-abris doivent faire face à une vague de froid.

Sur Twitter également, les internautes appellent au boycottde la marque. "N'achetez plus chez H&M", reprennent en coeur les membres du site de micro-blogging qui se disent, une fois de plus, "déçus" par l'entreprise suédoise.

H&M s'est défendu dans un communiqué, soulignant que l'entreprise avait donné un demi-million de vêtements à des œuvres de bienfaisance l'an dernier et a assuré être "en train d'étudier le moyen d'améliorer les pratiques" de la marque.