A Mexico, le choc après les rumeurs folles autour de l’école effondrée

  • A
  • A
Partagez sur :

Au Mexique, les autorités ont démenti jeudi la présence de cinq autres enfants sous les gravas d'une école effondrée. 

Difficile de savoir d'où est vraiment partie cette histoire... Mais jeudi matin, dès les derniers sauvetages, bien réels ceux-là, dans les ruines de l'école, plusieurs secouristes et volontaires évoquent un autre petit groupe d'enfants, localisé dans les gravas.

"Tous les enfants de l'école sont soit morts, soit à l'hôpital, soit sains et saufs." Le décor est prêt, des centaines de personnes s'activent déjà sur la zone, avec des appels au silence, certains sauveteurs disent avoir entendu les voix des enfants. On fait alors venir des institutrices pour leur parler, on installe un hôpital de campagne... La course contre la montre est désormais relayée par les médias du monde entier, tenus en haleine par ce dispositif impressionnant. Ce n'est que dans la soirée que le sous secrétaire mexicain à la Marine finira par couper court : "Tous les enfants de l'école sont soit malheureusement morts, soit à l'hôpital, soit sains et saufs."

"On ne sait pas quelle est la réalité." Ces cinq autres rescapés n'ont jamais existé, dit-il. Un choc pour ce pompier, persuadé d'être venu sauver des vies. "Il devait y avoir des enfants... c'est ce que disaient tous les gens autour. Mais maintenant, on ne sait pas quelle est la réalité. D'autres secouristes disaient avoir entendu leur voix, mais bon, de toute façon, on doit travailler jusqu'au bout."

Sauf que les opérations sont bien vite arrêtées, dans une certaine confusion. Plusieurs sauveteurs accusant le gouvernement de vouloir accélérer le déblaiement de l'école.