A Manchester, les tatouages d'abeilles se multiplient en hommage aux victimes des attentats

  • A
  • A
Partagez sur :

Cet acte permet aussi de venir en aide aux familles des victimes grâce à un système de dons.

En hommage aux victimes de l'attentat de Manchester, qui a coûté la vie à 22 personnes, les tatouages d'abeilles se multiplient sur la peau de certains habitants.

Un acte de résilience. Cet acte de résilience permet grâce à une initiative lancée par le Manchester Tattoo Appeal de lever des fonds pour les familles des victimes : chaque personne tatouée est invitée à faire un don de 50 pounds (57 euros). L'abeille ouvrière est le symbole de cette ville où les tatouages sont populaires : on compte un tatoueur pour 700 habitants. 

"Combattre le terrorisme". "Je me sentais très triste, alors quand j'ai appris cette idée de tatouage, je me suis dit je le fais", a expliqué Tom jeudi au micro d'Europe 1. "C'est notre manière à nous de combattre le terrorisme et d'être plus forts", a-t-il estimé. "Je voulais ça sur ma peau pour toujours parce que toutes ces années passées à Manchester m'ont construites", a raconté Cynthia, jeune cadre qui avant l'horreur des attentats ne se serait jamais imaginée tatouée. "J'avais envie d'aider cette super ville", a-t-elle poursuivi.

Près de 50.000 pounds récoltés. L'initiative a déjà permis de récolter pratiquement 50.000 pounds (57.264 euros). Cet acte de solidarité qui consiste à se faire tatouer en hommage aux victimes d'attentats avait déjà été constaté à la suite des attentats de Paris.