A Gaza, "on a peur, c'est toujours la panique"

  • A
  • A
A Gaza, "on a peur, c'est toujours la panique"
@ REUTERS
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - Nabila, une habitante de Beit Lahiya, au nord de la bande de Gaza, raconte les raids aériens de Tsahal, dans la nuit de lundi à mardi.

"On n'a pas pu dormir". Nabila, une habitante de Beit Lahiya, au nord de la bande de Gaza, raconte au micro d'Europe1, la nuit de terreur qu'elle et sa famille ont passé lundi."Au total, on a compté entre minuit et 4 heures du matin : 29 raids", confie-t-elle.



Dans la nuit de lundi à mardi, l'armée de l'air israélienne a, en effet, mené des dizaines de raids aériens contre la bande de Gaza. Une action menée en réplique à d'intenses salves de roquettes tirées de ce territoire lundi. Ces multiples attaques ont fait 17 blessés. Un porte-parole de l'armée israélienne a confirmé qu'une "opération aérienne surnommée "haie de protection" (protected edge) avait été lancée.

>> Pour mieux comprendre : Gaza, pourquoi ça recommence ?

"C'était horrible, horrible", confie cette mère de famille. "J'avais l'impression que j'allais perdre ma maison. Tout le monde a peur, c'est toujours le stress et la panique", poursuit-elle avant de demander "à l'armée et au gouvernement israélien" de "nous laisser tranquille".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

ARRESTATIONS - Six jeunes "juifs extrémistes" arrêtés après le meurtre d'un ado palestinien

LOI DU TALION - Un ado palestinien assassiné aurait été brûlé vif

ZOOM - Israël bouillonne après a mort de trois adolescents

RECHERCHES - Trois ados israéliens enlevés en Cisjordanie