A Donetsk, ni rattachement à Moscou, ni allégeance à Kiev

  • A
  • A
A Donetsk, ni rattachement à Moscou, ni allégeance à Kiev
Une manifestation pro-russe à Donetsk.@ REUTERS
Partagez sur :

SONDAGE - La population de l’est de l’Ukraine s’oppose à un rattachement à la Russie sans pour autant légitimer le pouvoir de Kiev.

Ni-ni. C’est le sentiment qui ressort du sondage mené par l’Institut international de sociologie de Kiev publié ce samedi. Les 3.232 personnes interrogées rejettent à 52.2% l’idée d’un rattachement  de leur région à la Russie. Si l’attachement à l’intégrité territoriale du pays demeure, il ne faut pas voir là un rejet du grand frère russe puisque près de trois sondés sur quatre souhaitent un rattachement à la zone de libre-échange russe.

L’UE peu appréciée. A l’inverse, seuls 9.4% sont partisans d’une entrée dans l’Union Européenne. Ce peu d’intérêt pour l’Union européenne s’observe dans le rapport aux institutions de transition, frappées par la défiance des sondés. 74% jugent le président par intérim Olexandre Tournitchov illégitime.

Défiance envers la classe politique toute entière. Pro-européens ou pro-russes, ce sont les acteurs de la classe politique dans leur ensemble qui souffrent du désamour de la population puisque l’ex-président proche du Kremlin Viktor Ianoukovitch est désavoué par 58% des personnes interrogées dans son ancien fief électoral. 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

DIPLOMATIE - Accord trouvé pour une désescalade

SUR LE TERRAIN - L'armée ukrainienne rend les armes devant la population