A Boston, une folle journée de traque

  • A
  • A
A Boston, une folle journée de traque
Les forces de l'ordre ont lancé une vaste chasse à l'homme pour retrouver le deuxième suspect des attentats de Boston.@ REUTERS
Partagez sur :

RETOUR SUR - Après la mort de l'un des suspects des attentats, la police traquait vendredi un deuxième homme.

ACTU. L'un des deux suspects du  double attentat du marathon de Boston, qui a fait trois morts lundi, a été abattu dans la nuit de jeudi à vendredi. Une vaste chasse à l'homme a été lancée pour retrouver le deuxième suspect, alors que le profil des deux hommes, deux frères d'origine tchétchène, commence à émerger.

#L'ESSENTIEL

> La police s'est lancée dans une véritable chasse à l'homme pour retrouver le fugitif, Djokhar Tsarnaev, 19 ans. Son frère aîné, Tamerlan Tsarnaev, a été tué dans la nuit. Pour en savoir plus, cliquez ici.

> Le profil des suspects est plus précis : il s'agit de deux frères d'origine tchétchène, Djokhar et Tamerlan Tsarnaev. Pour en savoir plus, cliquez ici.

> La ville de Boston est entièrement bouclée et les autorités ont demandé aux habitants de rester chez eux. 

22h30 : C'est la fin de ce live. Merci de l'avoir suivi.

21h30 : La Maison-Blanche tweete une photo du président Obama avec ses conseillers sécurité pour faire le point sur les derniers développements à Boston.





20h00 : Plus de trains entre Boston et New York. Aucun train ne circule entre New York et Boston, annonce la compagnie ferroviaire Amtrak sur Twitter.

19h50 : Moscou condamne toutes les formes de "terrorisme". Le porte-parole de Vladimir Poutine a assuré que les terroristes "méritent tous d'être rejetés".

18h36 : Le compte Twitter du suspect découvert ? Plusieurs médias, dont CNN, disent avoir découvert le compte Twitter de Djokhar Tsarnaev, @ J_tsar, avec ce message envoyé le lendemain des attentats : "je ne suis pas un mec stressé".

18h10 : "Ils étaient en train de tirer devant ma maison". Joint par Europe 1, Art, un habitant de Watertown, le quartier où se concentrent les opérations de la police, raconte qu'il y a deux heure, les poilciers "étaient en train de tirer devant [sa] maison". "Toute la rue était couverte de fumée, à 50 mètres de là où je vis", poursuit-il, expliquant que la situation s'est calmée dans la rue et que "la présence d'autant de policiers, ça vous donne un sentiment de sécurité".

18h00 : "La faute des services spéciaux américains". Le président tchétchène Ramzan Kadyrov a déclaré que les frères Tsarnaev étaient inconnus en Tchétchénie et que "ce qui s'est passé à Boston est la faute des services spéciaux américains".

17h50 : Les suspects, des "losers". L'oncle des deux frères, Ruslan Tsarni, explique sa honte et appelle son neveu à se rendre. Interrogé sur les raisons qui auraient pu pousser les
Tsarnaev à passer à l'acte, il lance : "ce sont des losers", "plein de haine envers ceux qui ont réussi à s'intégrer".

police à boston REUTERS

17h20 : Toute la ville est bouclée. Les autorités ont demandé à l'ensemble des habitants de Boston, soit environ un million de personnes, de rester chez eux et de ne pas ouvrir leur porte, sauf à des policiers clairement identifiés. Les transports en commun ont été arrêtés, les écoles fermées et le survol de la ville par des avions a été interdit. Certaines rues sont totalement désertes, comme le montrent des images circulant sur Twitter.

17h10 : Des images de la chasse à l'homme. La chaîne CBS diffuse des images des opérations de Boston.

17h00 : Une voiture retrouvé. La police de Boston indique sur son compte Twitter avoir retrouvé une voiture qui aurait pu être utilisée par le fugitif. Les recherches s'étendent aussi dans l’État voisin du Connecticut, où un train a été fouillé.

police à boston REUTERS

16h20 : "Les services spéciaux ont piégé mes enfants". Le père des deux suspects s'est exprimé depuis le Daguestan, où il vit, assurant que ses fils avaient été "piégés" par "les services spéciaux", car "ce sont des musulmans fervents".

15h00 : "Une chasse à l'homme massive". Le gouverneur de l’État du Massachusetts s'exprime brièvement devant les médias, confirmant qu'une "chasse à l'homme massive" est en cours et demandant à tous les habitants de Boston de rester chez eux.

suspect boston REUTERS
14h00 : Deux frères tchétchènes.Les deux suspects ont été identifiés. Il s'agit de deux frères d'origine tchétchène. L'homme abattu s'appelait Tamerlan Tsarnaev et était âgé de 26 ans. Le suspect en fuite est son frère. Âgé de 19 ans, il

 

s'appelle Djokhar A. Tsarnaev. S'exprimant depuis le Daghestan, le père des deux frères a assuré que ses fils avaient été "piégés", car "ce sont des musulmans fervents".

>> PROFIL : Qui sont les suspects de Boston ?

19.04-MIT-Boston

10h30 : Arrestation et mort d’un suspect. Vers 10h30, heure française, la police de Boston a annoncé la mort d’un des deux suspects recherchés par le FBI dans le cadre de l’enquête sur le double attentat à la bombe de Boston qui a fait trois morts et 176 blessés lundi près de la ligne d'arrivée du marathon. Aucune précision n'a été fournie sur les circonstances du décès à l'hôpital du suspect après son arrestation. L'homme, à la casquette noire, est mort après avoir été grièvement blessé dans une course-poursuite avec la police.

>> A lire aussi : le récit de la folle nuit de Watertown

Dans la nuit : Une grande confusion. Pendant plusieurs heures, la confusion a régné autour de la vaste opération de police menée dans le quartier de Watertown, à l’ouest de Boston et d’une fusillade sur le campus du MIT de Boston. Au final, il s’est avéré que la fusillade, qui a coûté la vie à un policier, la vaste opération policière à Watertown et l’enquête sur l’attentat du marathon étaient liées.