A 76 ans, Berlusconi se fiance

  • A
  • A
A 76 ans, Berlusconi se fiance
Silvio Berlusconi et Francesca Pascale devant l'hôtel Vesuvio à Naples en mars 2009.@ Max PPP
Partagez sur :

"C'est une belle femme tant à l'extérieur qu'à l'intérieur", a-t-il déclaré.

Après ses nombreux déboires, Silvio Berlusconi, 76 ans, est-il en train de se ranger ? Invité dans le canapé du show dominical de Canale Cinque (une de ses chaînes de télévision), le "Cavaliere", en complet bleu, a annoncé qu'il avait une fiancée : l'ex-starlette de la télévision, Francesca Pascale.

francesca pascale 930

© Max PPP

C'est une Napolitaine de 27 ans, aujourd'hui conseillère municipale, qui "roucoule" avec l'ancien chef du gouvernement. La nouvelle circulait déjà dans de nombreux médias italiens mais Silvio Berlusconi l'a officialisée.

"Je suis fiancé à Francesca Pascale et je me sens enfin moins seul. Il y a une différence de 49 ans entre nous. C'est une belle femme, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur, qui vit sa vie sur de solides principes moraux, elle est très proche de moi, elle m'aime et je ressens la même chose pour elle", a affirmé le "Cavaliere", visiblement bien décidé

"Baisser sa culotte fait monter l'audimat"

Francesca Pascale a animé le très sérieux club "Silvio tu nous manques" en 2006 et est entrée en contact avec l'ancien chef du gouvernement à cette période, rapporte le correspondant du Monde en Italie. La nouvelle moitié du "Cavaliere" est surtout connue en Italie pour ses nombreuses… performances.

berlusconi francesca pascale 930

© Max PPP

Nos voisins transalpins l'ont régulièrement aperçue dans le petit écran, le dimanche, à la bien nommée Telecafone -littéralement Télé Plouc-. A l'époque, elle se trémoussait en compagnie de trois autres jeunes filles vantant les mérites de l'effeuillage télévisuel : "baisser sa culotte fait monter l'audimat", disait la chanson.

L'annonce de cette romance arrive pile au moment où la semaine s'annonce décisive pour le "Cavaliere", avec l'annonce, devenue plus probable, d'une candidature de Mario Monti comme Premier ministre. Silvio Berlusconi a répliqué dimanche par son habituel "j'y vais, j'y vais pas" mais a laissé entendre qu'il allait bien lancer sa sixième campagne électorale en vingt ans…à moins que son actuel successeur à la tête du gouvernement, Mario Monti, ne se présente.

>>> A lire : Berlusconi, le roi du "j’y vais, j’y vais pas"

Il se sentait "seul"

Rubygate

© Reuters

Et alors qu'une nouvelle femme entre dans la vie du président du Milan AC, une autre est toujours absente. La jeune Marocaine, Karima El Mahroug, alias "Ruby la voleuse de cœurs", n'a pas participé au procès contre Silvio Berlusconi, dans lequel il est accusé pour prostitution de mineur et abus de pouvoir. L'ex-maîtresse de "Cavaliere", âgé de 20 ans aujourd'hui, serait actuellement au Mexique devrait venir témoigner à l'audience fixée au 14 janvier.

Lassé d'attendre la version de "Ruby", le parquet avait même alors indiqué qu'il renonçait à entendre la danseuse et accusait la défense de Berlusconi de chercher à gagner du temps. Silvio Berlusconi redouterait une condamnation qui pourrait intervenir en pleine campagne pour les législatives prévues le 17 ou le 24 février.

>>> A lire : Ruby réapparaît au Mexique

Le magnat italien a donc répondu dimanche à ces accusations. Ce procès est, selon lui, une "gigantesque opération de diffamation". Les fêtes organisées dans sa luxueuse villa d'Arcore en 2010, théâtre des faits qui lui sont reprochés, n'avaient "rien d'illégales", dit-il et étaient des soirées…"élégantes". Il s'en est toutefois excusé. "Silvio" se sentait seul après son divorce ainsi que la perte de sa mère et de sa sœur.