A 12 ans, il encourt la perpétuité

  • A
  • A
A 12 ans, il encourt la perpétuité
Cristian Fernandez sera jugé le 27 février prochain devant devant une cour criminelle pour adultes de Floride pour le meurtre de son demi-frère.@ capture écran
Partagez sur :

Aux Etats-Unis, Cristian Fernandez est accusé de meurtre et sera jugé comme un adulte.

C'est une histoire qui émeut et inquiète l'Amérique. Cristian Fernandez, un garçon de 12 ans, risque la prison à vie pour avoir tué son demi-frère, âgé de 2 ans, en mars dernier en Floride. Faute d’accord entre les avocats de l’enfant et le procureur, Cristian Fernandez sera jugé devant une cour criminelle pour adultes.

Les faits, relatés par le Florida News Journal, se sont déroulés le 14 mars dernier à Jacksonville. Cristian Fernandez était alors chargé d’assurer  la garde de son demi-frère, David, âgé de 2 ans, en l’absence de sa mère. Pour une raison inconnue, Cristian a projeté David contre une étagère de l'appartement familial. Suite au choc, le garçonnet est tombé dans le coma. Il est resté plusieurs heures inerte avant d'être finalement conduit à l'hôpital par sa mère. Cette dernière, âgée de 24 ans, est actuellement  incarcérée pour "mauvais traitements". Il lui est reproché d'avoir tardé à appeler les secours.

Un contexte familial lourd

Ce drame s'est noué dans une famille qui accumulait les difficultés. La mère de Cristian, Susanna, n'avait que 12 ans quand elle a accouché de lui. Son père, lui s'est suicidé sous ses yeux et sa grand-mère, qui avait obtenu sa garde, a été emprisonnée pour des problèmes de drogue.

Face à ces éléments à décharge, Angela Corey, la procureur en charge de l'affaire, a expliqué qu’elle ressentait de la compassion pour Cristian. Mais elle a précisé que son rôle n'était pas de "pardonner" mais d'"appliquer la loi". La magistrate a également fait savoir qu'elle ne requerrait pas la prison à vie contre Cristian Fernandez lors du procès. Toutefois, elle a ajouté qu’elle devait protéger la communauté". Le dernier mot appartiendra aux jurés.

La procureur en charge de l'affaire, Angela Corey, défend sa position :

Un cas unique dans l’Histoire

L’affaire aurait cependant pu connaître un autre tour. Comme l’indique le journal Florida Times-Union, si les avocats de Cristian avaient accepté le "deal" proposé par les services de la procureur en reconnaissant la volonté d’homicide de leur jeune client, Cristian Fernandez aurait obtenu un procès devant une Juvenile court, l’équivalent de la cour d’assises des mineurs en France. Cristian Fernandez aurait alors pu sortir de prison à l’âge de 21 ans. Au lieu de ça, il sera jugé le 27 février prochain et pourrait devenir le plus jeune accusé américain condamné à la prison à perpétuité.