A 12 ans, elles poignardent une amie au nom d'un mythe d'Internet

  • A
  • A
A 12 ans, elles poignardent une amie au nom d'un mythe d'Internet
@ Capture d'écran Fox6-News
Partagez sur :

Deux adolescentes américaines ont été inculpées mardi de tentatives d’assassinat dans le Wisconsin. La victime a reçu 19 coups de couteau.

INFO. Elles ont 12 ans et la justice américaine a décidé de les juger comme des adultes. Morgan Geyser et Anissa Weier, deux filles de 12 ans ont été inculpées pour la tentative d'assassinat d'une camarade du même âge dans le Wisconsin, au nord des États-Unis, rapportaient les médias locaux mardi. Elles encourent désormais une peine de 65 ans de prison

03.06 slenderman.jpg

© Capture d'écran


Elles voulaient devenir "mandataires" du "Slenderman".  Les deux pré-adolescentes fréquentaient le site internet Creepypasta qui recense des histoires d'horreur. Pour satisfaire un leader virtuel appelé "Slenderman", elles étaient censées assassiner une de leur camarade, selon la chaîne locale Fox 6 Now. Elles voulaient devenir "mandataires" de "Slenderman", c'est-à-dire "faire le travail" pour leur héros de fiction. Selon l'acte d'accusation, reproduit par la chaîne de télévision, l'une des deux jeunes filles affirmait devoir tuer quelqu'un pour montrer son dévouement à "Slenderman".

19 coups de couteau. La jeune victime a été invitée à passer la nuit chez l'une des deux accusées samedi. Elle a ensuite été attirée dans un bois où elle a été poignardée 19 fois, dont une fois près d'une artère, avant d'être laissée pour morte. Un cycliste l'a découverte. Elle se trouvait dans un état stationnaire mardi.

Lors d'une conférence de presse, le chef de la police de Waukesha, où se sont déroulés les faits, a alerté les parents sur les dangers d'internet. "Cela doit être un cri d'alarme pour les parents. Les parents sont fortement encouragés à limiter et surveiller l'usage d'internet de leurs enfants", a déclaré Russell Jack. Les deux accusées sont en détention et doivent à nouveau comparaître le 11 juin devant un juge.