A 11 ans, il prend l'avion "en fraude"

  • A
  • A
A 11 ans, il prend l'avion "en fraude"
Une enquête a été ouverte à l'aéroport de Manchester après qu'un enfant de 11 ans a pu prendre l'avion sans billet ni passeport.@ REUTERS
Partagez sur :

Une enquête a été ouverte à l'aéroport de Manchester et par la compagnie après la révélation de cet incident.

L'affaire embarrasse les autorités de l'aéroport de Manchester, au nord-est de l'Angleterre, et la compagnie à bas coût Jet2.com. Un enfant de 11 ans a réussi à passer mardi les contrôles de sécurité sans passeport ni billet , avant d'embarquer sur un vol pour Rome. Une enquête a été ouverte et Liam, lui, a finalement retrouvé sa famille, rapporte le journal local Manchester Evening News.

Un fugueur de 11 ans

Mardi matin, alors que sa mère est partie faire quelques courses, Liam décide de fuguer. L'enfant de 11 ans réussit à aller à l'aéroport de Manchester, situé à quelques kilomètres de chez lui. Dans le terminal 1, il se mêle à une famille qui part en vacances.

Liam parvient d'abord à passer sans problème les contrôles de sécurité aux détecteurs de métaux - alors que les agents doivent normalement vérifier que les passagers sont bien en possession d'un billet valable. Puis, il se dirige vers une des portes d'embarquement, où les passagers du vol LS791 de la compagnie low-cost Jet2.com étaient justement en train d'embarquer pour Rome. Là encore, les hôtesses et stewards n'ont rien demandé au petit garçon alors qu'ils vérifient normalement toutes les cartes d'embarquement.

Le commandant de bord alerté par les passagers

Une fois à bord de l'avion, Liam s'est installé, comme si de rien n'était. Ce sont finalement les autres passagers, intrigués par la présence de cet enfant seul, qui ont alerté le commandant de bord alors que l'avion était déjà en vol. Là encore, le personnel de bord est pointé du doigt puisque les hôtesses et stewards procèdent normalement à un comptage des passagers à bord, pour vérifier que leur nombre correspond bien au total des cartes d'embarquement enregistrées. Le commandant de bord a néanmoins prévenu les autorités à Manchester qui ont pu rassurer la mère de Liam.

A l'arrivée à l'aéroport Fumicino de Rome, Liam a été prié de rester dans l'avion, tandis que les autres passagers débarquaient. Il est ensuite rentré à bord du même avion à Manchester, où sa mère l'attendait.

"Cette affaire extrêmement sérieuse a fait l'objet en urgence d'une enquête par les responsables de l'aéroport et de la compagnie aérienne", a indiqué un porte-parole de l'aéroport. "Il est clair que les papiers n'ont pas été vérifiés correctement au niveau des contrôles de sécurité et de la porte d'embarquement", a-t-il ajouté. Plusieurs membres du personnel de l'aéroport de Manchester et cinq employés de Jet2.com ont été suspendus pendant la durée de l'enquête.