5.000 pompiers mobilisés pour combattre des feux de forêt en Californie

  • A
  • A
5.000 pompiers mobilisés pour combattre des feux de forêt en Californie
@ JOSH EDELSON / AFP
Partagez sur :

La Californie du Sud est en proie, une nouvelle fois, à une série d'incendies qui ravagent ses forêts. La région subit en ce moment une importante vague de chaleur.

Environ 5.000 pompiers combattaient dans la nuit de dimanche à lundi 14 importants feux de forêt en Californie. L'Etat a subi cinq longues années de sécheresse et connaît en ce moment des températures très élevées, notamment dans sa partie méridionale.

Plusieurs incendies simultanés. Un des incendies plus importants s'est déclaré près du comté de San Luis Obispo, à mi-chemin entre San Francisco et Los Angeles. L'incendie a ravagé environ 23.900 hectares et n'était maîtrisé qu'à 15%, ont fait savoir les autorités. Dans les environs de Santa Barbara, environ 1.000 pompiers luttaient pour stopper cet incendie avec l'aide d'hélicoptères bombardiers d'eau. Un autre incendie au nord de la ville de Sacramento a ravagé 5.600 hectares et n'était pas maîtrisé. Il a entraîné des évacuations d'habitants et a détruit 17 bâtiments. Quatre personnes ont été blessées. Un autre feu, qui s'est déclaré samedi, a dévasté 7.800 hectares dans le comté de Santa Barbara et était loin d'être sous contrôle.

"C'était terrifiant". Une habitante de la région, Sarah Gustafson, a raconté au Los Angeles Times qu'elle était en train de faire changer les pneus de son véhicule quand elle a vu s'élever une colonne de fumée et a réalisé que ses six chats étaient enfermés à la maison. Elle est retournée chez elle en catastrophe pour sauver ses animaux, avant de fuir. "C'était terrifiant", raconte-t-elle. "Quand je suis rentrée chez moi, c'était en fumée, avec des cendres."

Une grosse vague de chaleur. Une grande partie de la Californie du Sud, dont la mégalopole de Los Angeles, a souffert d'une vague de chaleur avec des températures dépassant les 37 degrés. Le gouverneur de Californie Jerry Brown a annoncé en avril la fin officielle de la sécheresse qui a sévi plus de cinq ans dans son Etat. Mais il a laissé en place des mesures de contrôle de l'usage de l'eau.