"500 jours, c’est un enfer"

  • A
  • A
Partagez sur :

Les deux journalistes de France 3 sont retenus en otage depuis 500 jours en Afghanistan.

Europe 1 - Propos recueillis par Catherine Boullay