50 jours à la dérive en plein Pacifique

  • A
  • A
50 jours à la dérive en plein Pacifique
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les trois adolescents ont été retrouvés sains et sauf au large des îles Fidji, à 1.420 kilomètres de chez eux.

C’est un miracle ! Trois adolescents, de 14 et 15 ans, ont été retrouvés vivants après avoir dérivé pendant 50 jours dans l’océan Pacifique. Originaires des îles Tokelau, (administrées par la Nouvelle-Zélande) dans le Pacifique sud, Samuel, Filo et Edward ont été récupérés par un thonier au large des côtes des îles Fidji, a indiqué jeudi Radio New Zealand.

"Je leur ai demandé s’ils avaient besoin d’aide"

"On a aperçu une petite embarcation et on s’est dit que c’était bizarre", raconte Tai Fredricsen, l’un des membres d’équipage du thonier qui les a découverts, au média néo-zélandais Stuff. "On s’est vite rendu compte qu’il y avait des gens à bord et que ces personnes n’auraient pas dû être là", ajoute-t-il. A un mile nautique du thonier, un des jeunes garçons à commencé à leur faire des signes.

"J’ai approché le plus près possible et je leur ai demandé s’ils avaient besoin d’aide", raconte Tai Fredricsen. "Les garçons ont répondu : "oui, beaucoup !", fous de joie de nous voir". Les ados étaient portés disparus depuis le 5 octobre, après une sortie en mer dans un petit bateau en aluminium.

Ils mangent une mouette

Pendant ces sept longues semaines, Samuel, Filo et Edward n’ont mangé qu’une mouette, rapportent les médias néo-zélandais. Les trois garçons, en bonne santé, souffrent tous de déshydratation et de brûlures dues au soleil, selon l’équipage du thonier. "Ils ont bu un peu d’eau de mer et un peu d’eau de pluie", précise Tai Fredricsen.

"Mais ils étaient dans un très bon état d’esprit quand nous les avons trouvés", déclare le marin. "Ils n’ont eu besoin que de quelques soins, notamment pour leurs brûlures", s’étonne-t-il, ajoutant que les trois garçons, toujours à bord du thonier, "en profitent maintenant pour se relaxer en écoutant de la musique et en regardant des dessins animés". Ils devraient atteindre les îles Fidji dans quelques jours.

Les recherches, infructueuses, menées par l’aviation néo-zélandaise, avaient été abandonnées quelques jours après leur disparition. Et les trois adolescents avaient été déclarés morts par les autorités. Une cérémonie en leur mémoire avait même été donnée.