46% de la richesse mondiale dans les mains des 1% les plus riches

  • A
  • A
46% de la richesse mondiale dans les mains des 1% les plus riches
@ REUTERS
Partagez sur :

EN CHIFFRES - D’après un rapport du Crédit Suisse, la richesse globale a augmenté de 68% en dix ans.

LE CHIFFRE. La richesse mondiale augmente, mais elle n’est pas mieux répartie pour autant. Dans une étude publiée mercredi*, le Crédit Suisse se penche sur l’évolution du patrimoine mondial et sur sa répartition. Résumé en quatre chiffres-clés.

1%. Le patrimoine moyen dans le monde atteint 51.600 dollars par personne, mais les richesses demeurent très inégalement réparties : 1% des plus riches détiennent en effet 46% du patrimoine mondial. A l’inverse, les deux tiers des adultes de la planète disposent d’un patrimoine inférieur à 10.000 dollars et ne représentent que 3% de la richesse mondiale.

Drapeau suisse, 930*620

© MAXPPP

68%. En dix ans, cette richesse mondiale a augmenté de 68%, atteignant 241.000 milliards de dollars, soit 178.000 milliards d’euros. D’ici 2018, la fortune mondiale devrait encore progresser de 40% pour atteindre les 334.000 milliards de dollars.

513.000 dollars. Les pays les plus riches, où le patrimoine par adulte dépasse les 100.000 dollars, sont concentrés en Amérique du Nord, en Europe occidentale, parmi les pays les plus avancés en Asie et dans le Pacifique, et au Moyen-Orient. Sans surprise, c’est en Suisse que l’on trouve le patrimoine moyen par adulte le plus élevé : 513.000 dollars. Avec 403.000 dollars, l’Australie se classe deuxième, suivie par la Norvège (380.000 dollars). La France, elle, se classe septième, derrière le Luxembourg, les États-Unis et la Suède.

> CLASSEMENT : Et les Européens les plus riches sont...

98.700 personnes. Le club très sélect des personnes dont la fortune dépasse les 50 millions de dollars compte désormais 98.700 membres dans le monde. La moitié vit au Etats-Unis et un peu plus d’un quart se trouve en Europe. Dans cette catégorie, les principaux pays émergents, les Bric (Brésil, Russie, Inde et Chine) font des progrès : en 2000, ils ne représentaient que 5% des milliardaires du monde entier, contre 19% actuellement.

(*)L'étude a été menée par le Crédit Suisse et Capgemini sur 71 pays qui représentent plus de 98% du PIB mondial et la proportion de richesse détenue dans chaque région calculée selon une méthode développée par Capgemini, d'après des statistiques issues notamment de la Banque mondiale et du FMI.