3 débats qui ont passionné l'Angleterre

  • A
  • A
3 débats qui ont passionné l'Angleterre
@ REUTERS
Partagez sur :

Jusqu'à présent, jamais les leaders politiques anglais s'étaient opposés à la télévision.

Trois hommes face caméra. Le Premier ministre travailliste Gordon Brown, le conservateur David Cameron et le libéral-démocrate Nick Clegg se sont opposés à trois reprises à la télévision anglaise, avant le scrutin du 6 mai. Une première au Royaume-Uni. En effet, si l'idée du recours au débat télévisé a souvent été agitée en Angleterre, elle n'avait jamais abouti jusqu'à présent.

Clegg surprend

1er débat - Début de partie, le 15 avril. Après un démarrage un peu tendu, les trois hommes prennent leurs marques, n'hésitant pas à transgresser les règles strictes qu'ils avaient eux-mêmes laborieusement élaborées pour s'interpeller directement, se couper la parole, se démarquer des deux autres. A ce jeu là le télégénique Nick Clegg prend l'avantage. Le chef de file des Lib-Dems surprend les Anglais par son aisance.

Au lendemain de cette joute cathodique, la presse anglaise, unanime, salue la prestation de Nick Clegg ( Retrouvez ici l'analyse du premier débat )

Avantage Clegg, mais Cameron revient

2e débat - Deuxième manche, le 22 avril. Sorti vainqueur du premier débat, Nick Clegg est la cible des attaques de ses rivaux travailliste Gordon Brown et conservateur David Cameron. Mais il résiste. "Clegg a été visé par un feu nourri. Je crois qu'ils l'ont poussé dans les cordes, mais ils ne l'ont pas mis au tapis", analyse Jon Tonge, professeur en sciences politiques à l'université de Liverpool, au lendemain de la rencontre.

A la peine et classé comme le moins télégénique des trois, Gordon Brown résume alors sa stratégie en quelques phrases liminaires : "si ce n'est qu'une question de style et de communication, ne comptez pas sur moi. S'il s'agit de prendre les grandes décisions, s'il s'agit d'offrir un meilleur avenir à ce pays, je suis votre homme."

Mais Brown a beau faire : le lendemain du débat, les sondages inscrivent Cameron en tête, suivi par Clegg. (Retrouvez ici en détail le deuxième débat).

Cameron confirme, Brown coule

3e débat - Fin de partie, le 29 avril. Vantant son expérience, Gordon Brown essaie de reprendre la main. Mais rien n'y fait. Regardant la caméra droit dans l'objectif, David Cameron s'impose haut la main en démontant les propositions parfois désespérées du Premier ministre anglais.

Cinq enquêtes instantanées publiées après les 90 minutes d'émission suivie par quelque huit millions de spectateurs, rendent un verdict sans appel : Cameron a gagné (37% en moyenne), juste devant le libéral-démocrate Nick Clegg (32%). (Retrouvez ici le troisième débat).