255 prisonniers exécutés par l'armée irakienne selon Human Rights Watch

  • A
  • A
255 prisonniers exécutés par l'armée irakienne selon Human Rights Watch
L'armée irakienne est accusée d'exécutions illégales par l'ONG Human Rights Watch.@ Reuters
Partagez sur :

L'info. C'est un bilan lourd. très lourd. Les forces de sécurité irakiennes et des miliciens alliés au pouvoir irakien auraient exécuté en toute illégalité au moins 255 prisonniers au cours du mois écoulé, semble-t-il à titre de représailles après les exactions commises par des djihadistes sunnites, a déclaré samedi l'ONG Human Rights Watch. 

>>> Lire aussi : le premier ministre irakien "ne cédera jamais"

Human Rights Watch parle de crimes contre l'humanité. Selon HRW, ces exécutions ont eu lieu dans six villes et villages d'Irak depuis le 9 juin et au moins huit des suppliciés étaient des mineurs. Dans tous les cas, à une seule exception, elles ont eu lieu alors que l'armée irakienne reculait face à l'avancée rapide des combattants de l'EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant), rebaptisé Etat islamique depuis lors, qui se sont emparés de vastes territoires du nord et de l'ouest de l'Irak le mois dernier.

>>> Lire aussi :Blocage au Parlement où Sunnites et Kurdes quittent la séance

La grande majorité des membres des forces de sécurité irakiennes sont des chiites, tandis que les prisonniers exécutés étaient des sunnites, indique HRW, qui parle là de cas probable de crime contre l'humanité.