24.000 postes supprimés dans l'armée

  • A
  • A
24.000 postes supprimés dans l'armée
@ REUTERS
Partagez sur :

Le Livre blanc de la Défense 2013 prévoit 24.000 nouvelles suppressions de postes d'ici à 2019.

Elle évalue les risques qui pèsent sur la France, identifie les menaces d’attentat, prévoit les mesures en cas d’attaque informatique : la commission du Livre blanc sur la Défense et la sécurité nationale a planché pendant neuf mois sur toutes les problématiques relatives à la sécurité de la France et a remis ses conclusions, lundi, au chef de l’Etat. Il s'agit du 4e Livre blanc sur ce sujet, après ceux de 1972, 1994 et 2008.

>> Ce que dit le Livre blanc :

20.000 postes en moins. Les discussions ont été souvent difficiles, même si aucune des grandes orientations de la politique de défense, comme le maintien de la dissuasion nucléaire, ou le retour complet de la France dans l'Otan, n'est remise en cause. En revanche, 24.000 postes supplémentaires vont être supprimés dans la défense d'ici 2019. Mais le budget 2014 de la Défense sera maintenu à 31,4 milliards d'euros. Et 179,2 milliards en euros constants seront consacrés à la défense entre 2014 et 2019 (364 milliards d'ici 2025). En 2008, Nicolas Sarkozy avait programmé la suppression de 54.000 postes sur la période 2008-2015.

L’armée de Terre en première ligne. C’est l’armée de Terre qui va perdre une de ses huit brigades de combat, soit 7.000 hommes, une cinquantaine de chars lourds et une soixantaine d’hélicoptères. Une coupe qui ne devrait toutefois pas remettre en cause les capacités d’intervention de la France en Afrique.

L’armée de l’Air impactée. Même coupe drastique pour l’Armée de l’Air qui va devoir dissoudre l’équivalent deux escadrons, puisqu’elle va perdre une cinquantaine d’avions soit presque un cinquième de son ordre de bataille.

La Marine, priorité absolue. Seule la Marine s’en sort mieux, car c’est elle qui assure l’essentiel de la dissuasion nucléaire et reste donc la priorité absolue du Livre blanc. Elle conserve donc l’ensemble de sa flotte, soit un porte-avion dix sous-marins.

Les Forces spéciales et le renseignement épargnés. Outre la Marine, les Forces spéciales et le renseignement sont également protégés. Une tendance observée parmi toutes les puissances militaires dans le monde. L'opération française au Mali a montré l'efficacité des Forces spéciales et l'intérêt de disposer de forces prépositionnées en Afrique n'est plus contesté. Elle a aussi montré les carences des armées, notamment en matière de drone et de renseignement, qui devraient être un des axes du Livre blanc.

Hollande promet "le meilleur" pour les armées. Le président François Hollande a promis lundi les "meilleurs" entraînement, équipements et renseignement pour les armées, en recevant officiellement le Livre blanc de la défense. "S'il y a un fil rouge dans ce que nous avons voulu faire à travers le Livre blanc, c'est d'assurer le meilleur entraînement, les meilleurs équipements et le meilleur renseignement pour nos armées, elles le méritent", a-t-il déclaré devant les membres de la Commission du livre blanc reçus à l'Elysée.