20 morts dans le bombardement de l'hôpital d'Alep, dont le dernier pédiatre

  • A
  • A
20 morts dans le bombardement de l'hôpital d'Alep, dont le dernier pédiatre
@ DIMITAR DILKOFF / AFP
Partagez sur :

L'Observatoire syrien des droits de l'homme rapporte que l'hôpital Al Qods à Alep a été touché par un bombardement, tuant au moins vingt personnes.

Au moins vingt personnes, dont trois enfants, ont été tuées dans le bombardement de l'hôpital Al Qods situé dans un quartier de la ville d'Alep tenu par les rebelles, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), jeudi.

Cette attaque a également coûté la vie au dernier médecin pédiatre qui travaillait dans la ville, ajoute l'organisation basée à Londres. Au cours des six derniers jours, 84 civils ont été tués à Alep par des bombardements de l'aviation gouvernementale syrienne et 49 autres ont péri dans des tirs de l'artillerie rebelle sur les zones tenues par l'armée, précise l'OSDH.