180 vaches limousines embarquent pour la Mongolie

  • A
  • A
180 vaches limousines embarquent pour la Mongolie
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les bovins, rachetés par un éleveur de la steppe, s’envoleront mardi pour Oulan Bator.

C’est le meilleur de la vache limousine qui s’envole pour l’autre bout du monde. Quelque 180 bovins vont vivre, mardi, le voyage de leur vie, à bord d'un avion cargo qui décollera de Châteauroux, dans Indre, destination la Mongolie, à 500 km au nord d'Oulan Bator, où leur mission sera d'améliorer la race locale.

Climatisation et lumière tamisée

A quelques heures de ce voyage de plus de 7.000 km, l'unique passager de l'avion, Gilles Lequeux, responsable technico-commercial de l'entreprise Interlim Génétique Service, à l'origine de cette exportation, est serein. Ce n'est pas la première fois qu'il organise un tel voyage. "L'an dernier, certains bovins ont beuglé au moment du décollage, puis nous n'avons rien entendu durant la dizaine d'heures de vol", plaisante-t-il, soulignant le "grand confort des conditions de voyage" pour les animaux qui, répartis dans des box, bénéficient d'une lumière tamisée et de la climatisation.

C'est à Oulan Bator que l'épreuve la plus dure attend les 173 génisses et 8 taureaux :



A peine arrivés, les animaux seront chargés à bord de camions pour prendre la direction de l'exploitation où ils doivent améliorer la race locale. Pour ce trajet-là en revanche, pas de climatisation, ni de lumière douce, mais de 14 heures de route marquées par des "conditions de voyage qui sont difficiles car il y a peu de bitume", reconnait Gilles Lequeux.

Une fois à destination, les bovins pourront paître en toute liberté au milieu des 50.000 hectares de steppes de cet élevage de 6.000 têtes de bétail, le plus important élevage privé du pays. Ils auront quelques semaines pour se préparer à l'âpreté du climat de ce pays comptant trois millions d'habitants. Si l'été, les températures grimpent jusqu'à 40°C, l'hiver, elles tombent en dessous de 40°C et sont accompagnées d'un vent glacial.