17 octobre 61: Hollande "reconnaît les faits"

  • A
  • A
17 octobre 61: Hollande "reconnaît les faits"
@ BFM
Partagez sur :

"Je rends hommage à la mémoire des victimes", des manifestants algériens, a dit le chef de l'Etat.

Plus de cinquante ans après la manifestation du 17 octobre 1961, qui avait violemment opposé les forces de police aux manifestants algériens, la République s'exprime officiellement. Dans un communiqué, François Hollande a ainsi admis que "Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l'indépendance ont été tués lors d'une sanglante répression. La République reconnaît avec lucidité ces faits. Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes."

Un an plus tôt jour pour jour, le 17 octobre 2011, François Hollande, qui venait de remporter la primaire PS pour être candidat à l'Elysée, s'était rendu à Clichy-la-Garenne, commune de proche banlieue parisienne, pour témoigner "de sa solidarité" avec les familles endeuillées par ces événements.