1.500 toiles de maître saisis par les nazis découverts

  • A
  • A
1.500 toiles de maître saisis par les nazis découverts
@ Reuters
Partagez sur :

Un Allemand conservait chez lui des tableaux d'une valeur totale d'un milliard d'euros.

Picasso, Matisse, Chagall, Liebermann… 1.500 tableaux de maitres ont été découverts en 2011 dans un appartement à Munich. Après deux ans d'expertise, un historien berlinois a établi le montant de ces œuvres d'art à plus d'un milliard d'euros. Ces œuvres avaient été soit confisquées par les nazis à des juifs et revendues ensuite, soit vendues à bas prix par des juifs en fuite. Les tableaux étaient entreposés dans l'appartement octogénaire dont le père était collectionneur.

Il revendait ses tableaux pour vivre. Pendant près de 50 ans, il avait gardé tous ses tableaux dans des pièces sombres de son appartement, jusqu'à un contrôle du fisc allemand. Les autorités allemandes avaient en effet été interpellées par un voyage de l'octogénaire entre la Suisse et l'Allemagne. Selon les premiers éléments de l'enquête, le retraité vivait de l'argent de la vente des tableaux. Juste avant la perquisition de son appartement, il avait d'ailleurs vendu aux enchères une peinture de Max Beckmann pour 864.000 euros, selon le Spiegel.

Des tableaux confisqués par les nazis. A l'origine, ces œuvres d'art avaient été achetées par le père de l'octogénaire dans les années trente-quarante. Certains tableaux avaient été confisquées par les nazis à des juifs et revendues ensuite. Quelques autres avaient été confisqués par les agents du Troisième Reich parce qu'étant considérés comme de "l'art dégénéré" - par opposition à l'art officiel prisé par Hitler - et revendus également ensuite par les nazis. D'autres avaient directement été vendus à bas prix par des juifs en fuite.

Un tableau appartenant au grand-père d'Anne Sinclair. Des tableaux de grands maîtres du XXème siècle, dont les Allemands Emil Nolde, Franz Marc, Max Beckmann et Max Liebermann figuraient dans la collection de l'octogénaire. Un tableau d'Henri Matisse figure parmi les œuvres découvertes. L’œuvre avait appartenu au collectionneur juif Paul Rosenberg, le grand-père d'Anne Sinclair. Ce dernier avait été contraint d'abandonner sa collection lorsqu'il avait fui Paris, écrit le magazine allemand Focus. Les tableaux confisqués se trouvent actuellement dans une zone sécurisée de la douane bavaroise, près de Munich.