Une course de drones sur les Champs-Elysées en septembre

  • A
  • A
Une course de drones sur les Champs-Elysées en septembre
Des drones vont survoler les Champs-Elysées le 4 septembre.@ REMY GABALDA / AFP
Partagez sur :

Dimanche 4 septembre, un festival de drones va se tenir sur les Champs-Elysées avec au programme, une course de ces engins volants.

Un festival de drones sera organisée dans la capitale le 4 septembre prochain, avenue des Champs-Elysées, a annoncé mercredi la Ville de Paris par la voix de son adjoint à l'urbanisme Jean-louis Missika, précisant que plusieurs sites dédiés à la pratique de drones de loisirs seront dévoilés durant l'événement.

Un moment "festif et pédagogique". Organisé lors d'un dimanche piéton, le festival, dont la course de drone sera l'événement principal, accueillera des professionnels du secteur qui informeront les visiteurs sur la législation en vigueur. "Ce festival sera autant festif que pédagogique", a souligné Jean-Louis Missika lors d'une conférence de presse au centre culturel le 104 à Paris.

Une course en haut des Champs-Elysées. Plusieurs dizaines de pilotes professionnels seront sur la ligne de départ. La course prendra place en haut de l'avenue des Champs-Elysées, dans un espace délimité et protégé par un filet placé à huit mètres de hauteur. A l'issue de la journée, la maire de Paris Anne Hidalgo dévoilera les sites retenus pour la pratique de drones "dans des conditions maximales de sécurité", a précisé l'adjoint à l'urbanisme, ajoutant que le festival a été organisé en étroite collaboration avec la préfecture de police.

drones

Mairie de Paris

"Faire évoluer la réglementation". Leader mondial dans le commerce de drones civiles avec 300.000 engins vendus l'an dernier, la France accuse cependant un retard en terme de réglementation puisqu'il est encore interdit de faire voler son drone en ville pour des raisons de sécurité. "Aujourd'hui les gens font voler leurs drones au bois de Vincennes sans savoir qu'ils transgressent la loi", a indiqué Jean-Louis Missika. "A travers ce festival, nous souhaitons montrer notre savoir-faire dans les drones et faire évoluer la réglementation avec des lieux sécurisés pour un usage en toute légalité", a t-il ajouté.

Un "vrai sport". Le cadeau vedette du dernier noël est également dans le viseur de la Fédération Française d'Aéromodélisme, son président Bruno Delor souhaitant créer une communauté d'utilisateurs : "Nous aimerions sensibiliser les amateurs d'aéromodélisme à la pratique de ces engins et encourager des événements comme la coupe du Monde qui a eu lieu le week-end dernier à Aix-en-Provence". "Il y a des courses de drones dans le monde entier, c'est un vrai sport", a-t-il fait fait valoir.