Un sanglier fait revenir un TGV à sa case départ

  • A
  • A
Un sanglier fait revenir un TGV à sa case départ
@ PETRAS MALUKAS / AFP
Partagez sur :

INSOLITE - Un TGV Bordeaux-Pais a du samedi revenir à son point de départ après avoir heurté un sanglier près d'Angoulême. 

Partir de Bordeaux en train à 18h24 pour arriver à Paris à 21h59. En théorie. En cette période de retour de vacances, ces usagers de la SNCF ont dû plutôt ronger leur frein pendant six longues heures, rapporte le journal Sud-Ouest. Ils se sont en effet retrouvés à leur point de départ, soit Bordeaux, à ... 00h53. La cause de cet aller-retour ? La rencontre de leur train avec un sanglier.

>> LIRE AUSSI - Près de Marseille, "c'est les Oiseaux d'Hitchcock, version sanglier" 

Dégagement du sanglier à 19h40. Après un début de trajet sans incident, le TGV Bordeaux-Paris a heurté à 19h15 un sanglier à hauteur de Montmoreau, une bourgade à une trentaine de kilomètres d'Angoulême. La SNCF a déclaré que "la circulation a été interrompue sur les deux voies". Le service d'astreinte a précisé que le dégagement du sanglier a pu se faire "rapidement" et "le train est reparti à 19h40 en petite vitesse". 

Une intervention de pompiers jusqu'à 23 heures. Douze kilomètres plus loin, le TGV a du cependant stopper, "le conducteur sentant que quelque chose frottait", a rapporté la SNCF. Le sanglier avait en effet tellement endommagé l'avant du train qu'"une tôle risquait d'endommager des capteurs de sécurité". "Nos agents dépêchés sur place n'ont pas pu l'enlever. Il a fallu faire appel aux pompiers qui ont fait venir leur machine à désincarcérer. L'opération a duré de 22 à 23 heures. Finalement le train est arrivé à Angoulême vers 23h40", a relaté le service d'astreinte de la SNCF.   

Un retour vers Bordeaux à 23h40. Les passagers soulagés de reprendre le rail en direction de Paris ont vite déchanté. En gare d'Angoulême, ils s'entendent dire que leur train va rebrousser chemin vers Bordeaux à cause des travaux de la LGV. La construction de cette ligne à grande vitesse entre Tours et Bordeaux se fait en effet de nuit et son chantier interdit le passage d'autre trains.

Taxi, coffrets repas et hôtel. La SNCF pour rattraper le coup a a offert le taxi aux passagers se rendant à Royan. Elle a également proposé des coffrets repas ainsi que l'hôtel à ceux qui revenaient sur Bordeaux. Ces passagers déçus se sont aussi vu offrir une place dans le Bordeaux-Paris du lendemain.

>> LIRE AUSSI - Un sanglier quitte la France à la nage