Tokyo : un candidat menacé par une "grève du sexe"

  • A
  • A
Tokyo : un candidat menacé par une "grève du sexe"
Le logo de la campagne anti-Yoichi Masuzoe.@ CAPTURE TWITTER
Partagez sur :

Un groupe de Japonaises appelle à une grève du sexe envers tout homme qui votera pour Yoichi Masuzoe accusé de misogynie. 

La campagne pour élire le gouverneur de Tokyo a pris un tour inattendu au Japon. Un groupe de Japonaises appelle en effet à une grève du sexe envers tout homme qui votera pour Yoichi Masuzoe. Ce dernier s'est attiré les foudres des féministes en déclarant : "les femmes ne sont pas dans leur état normal lorsqu'elles ont leurs règles. On ne peut pas les laisser prendre des décisions importantes pour leur pays à ce moment du mois".

Le compte Twitter qui relaye cette campagne originale enregistre déjà près de 3.000 followers.