Sète : 70 tortues vivantes saisies à la sortie d'un ferry

  • A
  • A
Sète : 70 tortues vivantes saisies à la sortie d'un ferry
Une Tesdudo Graeca d'un an.@ evakurly/CC-BY-SA 2.0.
Partagez sur :

ENVIRONNEMENT - Le trafic des espèces menacées d'extinction serait la deuxième cause de leur disparition. 

70 tortues saisies. Soixante-dix tortues vivantes ont été découvertes fin avril à Sète (Hérault) dans un fourgon lors d'un contrôle à l'arrivée d'un ferry en provenance du Maroc, a-t-on appris mercredi auprès de la direction régionale des douanes à Montpellier. Ces reptiles appartiennent à l'espèce Tesdudo Graeca, inscrite à l'annexe 2 de la convention internationale CITES (le commerce des espèces protégées).

Entre 100 et 150 euros l'unité. Les 70 tortues se trouvaient dans deux sacs de sport, dissimulés dans le compartiment moteur d'un véhicule immatriculé en Belgique. Elles ont été repérés par un chien éduqué pour débusquer les stupéfiants. Les tortues, dont le prix sur le marché illicite est de 100 à 150 euros l'unité, ont été prises en charge par une association spécialisée, a encore indiqué cette source.

Augmentation du trafic des animaux. Outre l'infraction douanière qui a été relevée, une enquête a été ouverte par l'office national de la chasse et de la faune, a précisé la direction régionale des douanes. En 2013, 1.450 animaux vivants - dont 336 tortues - ont été saisis par les douanes, qui assurent constater "une tendance à l'augmentation" du trafic des animaux. Le trafic des espèces menacées d'extinction serait la deuxième cause de leur disparition, après la destruction de leur habitat naturel, a ajouté la direction des douanes.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

ZOOM - Guépard, requin, python : les chiffres du massacre

EN CHIFFRES - Animaux exotiques : saisie record en 2012

TRAFIC - Interpol a sauvé 8.700 oiseaux ou reptiles