Sans héritier direct, la patronne de William Saurin lègue sa fortune à une association

  • A
  • A
Sans héritier direct, la patronne de William Saurin lègue sa fortune à une association
@ AFP
Partagez sur :

Monique Piffaut a légué son patrimoine, estimé à 220 millions d'euros, à une fondation pour les enfants en cours de création. 

La présidente et unique actionnaire de la holding Financière Turenne Lafayette, Monique Piffaut, est morte la semaine dernière à l'âge de 78 ans. Et comme elle n'a pas d'héritier direct, elle a choisi de léguer l'ensemble de son patrimoine à une fondation pour les enfants.

220 millions d'euros. Comme l'explique le magazine Challenges, Monique Piffaut a choisi de "léguer son patrimoine à une fondation de protection de l'enfance, qui est en cours de création" [et non à une association de protection des animaux, comme nous l'a indiqué Challenges dans un premier temps et dont nous avons repris l'information]. Monique Piffaut détenait un patrimoine estimé à 220 millions d'euros. 

Le groupe ne sera pas démantelé. Monique Piffaut était aussi à la tête d'un groupe qui emploie 3.200 salariés répartis sur 21 sites industriels. La holding Financière Turenne Lafayette pèse un milliard d'euros de chiffres d'affaires et regroupe des marques comme William Saurin, Garbit ou Madrange. "Il n’y a pas de risque de démantèlement du groupe car la propriétaire, très attachée aux entreprises, avait exprimé sa volonté en ce sens", a expliqué un porte-parole du groupe.