Ne plus textoter en marchant, résolution 2015 ?

  • A
  • A
Ne plus textoter en marchant, résolution 2015 ?
@ JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

INSOLITE - Dans la ville chinoise de Chongqing, une piste piétonne réservée aux textoteurs a été créée. 

Cela pourrait être une  bonne résolution pour l'année 2015. Ne plus envoyer de SMS lorsqu'on marche dans la rue. La posture alors adoptée (regard baissé, hypnotisé par l'écran du téléphone) provoque en effet des accidents de plus en plus nombreux. La ville chinoise de Chongqing a même inauguré en septembre une piste piétonne réservée aux accros des SMS. En juillet, National Geographic en avait aussi expérimenté une à Washington aux Etats-Unis. 

À vos risques et périls. Un trottoir pavé divisé en deux par une double ligne blanche. D'un côté, une voie pour les piétons qui regardent devant eux quand ils avancent. De l'autre, une voie … pas pour les vélos. Mais pour ceux qui ne peuvent s'empêcher d'envoyer des Sms en marchant.  

>> LIRE AUSSI - Pour récupérer son smartphone, il tente de vider un étang 

Voilà le trottoir des temps modernes où on peut assumer sans honte sa dépendance au smartphone. C'est la ville de Chongqing, dans l'ouest de la Chine, qui a inauguré cet original aménagement urbain. Saugrenu ? Pas tant que ça. Les indications de la voie réservée aux textoteurs précisent d'ailleurs que son utilisation se fait à ses risques et périls. 

Nombre d'accidents triplé depuis 2005. Alors que dans le monde, 5 milliards de personnes possèdent un téléphone portable, le nombre d'accidents liés à son utilisation a triplé aux Etats-Unis entre 2005 et 2010. Des chutes parfois bénignes mais aussi des chocs avec des voitures qui peuvent entraîner des jambes ou des bras cassés, voir des décès. Textoter en marchant peut aussi entraîner des rencontres malencontreuses, par exemple avec un ours.

Bientôt une appli pour prévenir les dangers ? Apple travaille actuellement sur une appli qui permettrait de voir devant soi alors qu'on écrit des textos. Le brevet est déposé mais l'invention manque encore de fiabilité. D'ici là, prudence sur les trottoirs.

>> LIRE AUSSI - Votre smartphone rechargé en 30 secondes ?