Mort de Cerise, la vache star du Salon de l'Agriculture

  • A
  • A
Mort de Cerise, la vache star du Salon de l'Agriculture
Photo d'illustration@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

L'animal avait été choisi comme égérie du dernier Salon de l'agriculture. Elle est morte cet été après avoir mis au monde un veau.

Lundi, le Salon de l'Agriculture a perdu l'un de ses visages les plus emblématiques. Un visage un peu particulier, puisqu'il est composé d'un museau, d'un regard doux, d'oreilles poilues et de cornes. Un visage qui appartient donc à Cerise, sémillante vache de race bazadaise, qui avait tout simplement été désignée "égérie internationale du Salon 2016". Une star des étables, mitraillée sous toutes les coutures et habituée au crépitement des flashs.  

Morte en vêlant. Malheureusement, comme le rapporte Sud Ouest, Cerise, dans la force de l'âge pour une vache puisqu'elle n'avait que huit ans, est décédée au coeur de l'été. C'était le 27 juillet dernier, juste après avoir mis au monde son veau, Milady. Joël Sillac, qui l'assistait lors du vêlage, n'a rien pu faire : C'est peu fréquent, ce qui est arrivé à Cerise. Elle a fait un retournement de matrice, un problème au moment de l'expulsion. Cerise est morte d'une hémorragie, il n'y avait rien à faire. Ça s'est passé très vite, elle n'a pas souffert." 

Tristesse de l'éleveur. Cerise devait être l'attraction du comice agricole de Saint-Vincent-de-Tyrosse, un village des Landes où elle était attendue les 3 et 4 septembre prochain. Joël se faisait un plaisir de "boucler la boucle de son aventure sous les projecteurs ce week-end." Aujourd'hui, il ne cache pas sa tristesse : "Des fois, on s'attache à des animaux. Ils marquent plus que certaines personnes, et c'est un producteur de viande qui vous le dit. Elle était vouée à vivre en pleine santé jusqu'à ses 15-16 ans." En témoigne la discrétion qu'a adopté l'éleveur en n'annonçant pas la mort de Cerise tout de suite. "Je recevais tellement de lettres à son sujet..." Nul doute qu'il devrait recevoir encore de nombreux courriers pour le réconforter.