Montauban : des élèves écrivent au président pour que “chocolatine” rentre dans le dictionnaire

  • A
  • A
Montauban : des élèves écrivent au président pour que “chocolatine” rentre dans le dictionnaire
Ces jeunes plaident pour la "chocolatine". @ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Des lycéens de Montauban ont écrit jeudi au président de la République pour que le mot "chocolatine" fasse son entrée dans tous les dictionnaires. 

Des élèves du lycée Michelet à Montauban ont écrit jeudi au président de la République pour lui adresser une requête bien singulière : ils demandent que le mot "chocolatine" soit ajouté dans le dictionnaire, rapporte La Dépêche du Midi

"Nous sommes des sudistes". Si la France se divise parfois sur le terme à employer pour désigner cette viennoiserie d'origine autrichienne, c'est que "chocolatine" est un mot utilisé dans le Sud-Ouest (ainsi qu'au Canada et au Québec), alors que le reste de l'Hexagone lui préfère le terme de "pain au chocolat". "C'est un mot de notre région, qui regroupe beaucoup de monde, il n'y a pas de raison que le reste du pays ne le connaisse pas. Nous sommes des sudistes, on en est fier !", explique une lycéenne à La Dépêche. 

"Ce n'est pas du pain". Si certains éditeurs de dictionnaire ont déjà intégré le mot "chocolatine" dans leurs pages, comme Le Robert 2017, ce n'est pas le cas de tous, assurent ces jeunes. "On ne veut pas changer la façon de parler de tous les Français, mais juste qu'on reconnaisse la nôtre, surtout qu'elle nous paraît plus juste", résume un des auteurs de la lettre qui font par ailleurs valoir que cette viennoiserie : "Ce n'est pas du pain, c'est du feuilleté !"