Mieux que les Inuits, les Ecossais ont 421 mots pour dire "neige"

  • A
  • A
Mieux que les Inuits, les Ecossais ont 421 mots pour dire "neige"
@ REUTERS
Partagez sur :

Dans leur dialecte régional, les Ecossais disposent de 421 mots différents pour dire "neige" avec des nuances très précises, ce qui en fait la langue la plus riche pour décrire "l'or blanc" devant celle des Inuits. 

On aurait pu s'attendre à ce que le dialecte écossais mette l'accent sur des mots comme "pluie", "froid" ou "whisky", mais c'est bien la neige qui peut-être décrite avec le plus de mots dans cette langue (421 différents). C'est la découverte qu'ont révélé mercredi des chercheurs qui se sont penchés sur le scots, l'un des deux dialectes du pays avec le gaélique écossais. 

Un dialecte qui possède un grand héritage culturel. "Le scots est constitué d'une variété de dialectes et dispose de ses propres dictionnaires, traditions littéraires, vocabulaires et expressions, sans avoir toutefois le statut officiel reconnu de langue", explique Hamish MacDonald, promoteur du scots au sein de la Bibliothèque nationale d'Ecosse.

Une précision impressionnante. Soucieux du détail -et de la couleur du ciel-, les Ecossais parlant ce dialecte désignent ainsi la neige avec 421 termes différents permettant de décrire avec luxe de précisions les chutes de neige, les flocons et autres blanches intempéries. Il y a "feefle", pour les tourbillons, ou "flindrikin", quand la neige tombe doucement. Même les Inuits, très portés sur la description de la neige eux aussi, sont enfoncés.