M. le Maire roulait à 154 km/h pour "faire sécher" sa voiture

  • A
  • A
M. le Maire roulait à 154 km/h pour "faire sécher" sa voiture
Le maire de Courcelles-Epayelles, flashé à plus de 150 km/h, a expliqué qu'il voulait seulement "faire sécher" sa voiture.
Partagez sur :

PAS Á SEC D'IMAGINATION - Cet élu picard, qui sortait d'une station de lavage quand il a été arrêté, a reconnu "une bêtise".

Pris la main dans le sac. Le maire de Courcelles-Epayelles, dans l’Oise, a fait preuve d’originalité. Flashé à 154 km/h samedi 15 mars sur une départementale, Jean-Louis Hennon, candidat à sa succession, a expliqué qu’il s’était largement affranchi des limitations de vitesse. Son explication : il voulait “faire sécher sa voiture”, a révélé le Courrier Picard. Au micro d'Europe 1, il raconte le plus simplement du monde : "dimanche matin, d’un beau soleil, j’avais décidé d’aller laver ma voiture dans une station de lavage. Quand je suis sorti du lavage, l’eau restait sur ma voiture. Souvent, ça fait des taches sur un véhicule. Bon, j’ai accéléré pour faire partir l’eau". Une "bêtise" que l'édile reconnaît et assume.

Une "bêtise". "J’ai roulé un peu vite pendant 1 kilomètre, 1,5 kilomètre. Peut-être. Je devais être à 160 sûrement. Bon, ben, je me suis fait prendre par la gendarmerie", résume l'élu. Et de raconter la suite : "Je leur ai dit que j’étais d’accord avec eux, que ce n’était pas bien. Bon, voilà, j’ai fait une bêtise, j’ai reconnu ma bêtise". La morale de l'histoire selon Jean-Louis Hennon : "les élus ne sont pas au-dessus des lois. Et puis, je trouve ça normal, on doit être responsable. J’ai pas été responsable pendant 3 ou 4 minutes. C’est une bêtise qu’on ne doit pas faire et puis que j’ai faite".