Le culte des pâtes devient une "religion officielle"

  • A
  • A
Le culte des pâtes devient une "religion officielle"
Une parade de pastafariens aux Etats-Unis, à Seattle, en 2008.@ stevevoght/CC-BY-SA 2.0
Partagez sur :

ÇA SE PASSE COMME <STRONG>ÇA</STRONG> LA-BAS - ÇA SE PASSE COMME En Pologne, le "pastafarisme", un culte parodique, vient de devenir une religion officielle. 

Au nom du père, du fils et des spaghettis. Vénérer les pâtes et la bière est désormais une religion en Pologne. Le "pastafarisme", ce culte parodique dont le dieu n’est autre que le "Monstre spaghetti volant", vient d'être reconnu comme une religion officielle en Pologne, raconte le quotidien anglais The Independant.  Après un long combat judiciaire des "pastafariens", ces derniers, réunis devant le tribunal de Varsovie, ont accueilli la décision de la cour aux cris de “pasta”. Une journée placée sous le signe “de la réussite du Monstre”, se sont encore réjouis les "pastafariens" polonais.

“Nous ne nous prenons pas au sérieux”. Selon le site consacré au pastafarisme [en anglais], ce culte aurait “existé en secret pendant des siècles", avant d’être révélé au grand jour en 2005. Le site précise également les croyances et pratiques religieuses des fidèles : “ nous adorons la bière”, “nous ne nous prenons pas au sérieux”. Une profession de foi qui dénonce également la “désinformation catholique”, qui vaut aujourd’hui aux pirates - considérés comme les pastafariens originels, sorte de prophètes - d’être perçus comme des criminels.

La décision de reconnaître le pastafarisme n’enchante donc pas du tout l’église catholique polonaise, qui considère le mouvement comme une provocation. Car le culte est souvent perçu comme une parodie du christianisme. Tout bon "pastafarien" finit en effet sa prière par le mot “R’amen”, en référence aux nouilles japonaises, ou au très chrétien “amen”.