Grenoble : l'affiche stupéfiante des dealers

  • A
  • A
Grenoble : l'affiche stupéfiante des dealers
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une affiche apposée sur un pilier annonce la "fermeture exceptionnelle" d'un point de vente.

Dans le commerce, il faut prendre soin de ses clients. Des dealers d'une cité de Grenoble l'ont bien compris. Ils n'ont pas hésité à coller une affiche pour annoncer la "fermeture exceptionnelle" d'un point de vente de stupéfiants dans le quartier Mistral. "Fermeture exceptionnelle. Toutes nos excuses. Réouverture prochainement. Merci de votre compréhension", peut-on lire sur l'affiche, à l'orthographe parfaite, collée sur le pilier d'un immeuble de la rue Albert-Thomas à Grenoble.



Le quartier Mistral, fortement touché par le trafic de stupéfiants, est classé zone de sécurité prioritaire (ZSP) depuis mars 2013. La police y a mené ces derniers mois plusieurs opérations, avec interpellations et saisies de drogue, a expliqué Yannick Blouin, le directeur départemental adjoint de la sécurité publique de l'Isère. "Au départ, on a vu fleurir pas mal d'inscriptions et de tags, des injures contre la police ou contre des fonctionnaires en particulier", a-t-il indiqué. Après une opération de police, un tag "Touché mais pas coulé" avait été peint notamment sur un mur du quartier.

Cette affiche annonçant la fermeture d'un point de vente "nous renforce dans l'idée qu'on va dans la bonne direction", a estimé Yannick Blouin. "On continue à maintenir la pression pour insécuriser les dealers et essayer de dissuader les acheteurs", a-t-il ajouté.

sur le même sujet, sujet,

Drogues : les secteurs les plus touchés

Lutte contre les addictions : le gouvernement a un plan