Face à la psychose des clowns sinistres, McDonald's limite les sorties de Ronald

  • A
  • A
Face à la psychose des clowns sinistres, McDonald's limite les sorties de Ronald
Le clown de McDonald's va devoir limiter ses sorties.@ PAUL J. RICHARDS / AFP
Partagez sur :

Des hommes déguisés en clowns sèment la panique aux États-Unis depuis le mois d'août.

Le géant américain de la restauration rapide McDonald's va réduire le nombre d'apparitions publiques de son personnage emblématique au nez rouge, Ronald McDonald, par crainte qu'il ne fasse peur en pleine épidémie de clowns sinistres aperçus à travers les Etats-Unis.

Trois mois de psychose. A l'approche d'Halloween, grande fête pendant laquelle des millions d'Américains portent des déguisements lugubres, la psychose face à ces silhouettes effrayantes de clowns aperçus depuis août, parfois armés de couteaux, a pris une nouvelle ampleur aux Etats-Unis et même essaimé en Europe.

Moins d'activités pour Ronald. Victime inattendue du phénomène: la mascotte de McDonald's, Ronald, clown aux costume jaune, grosses chaussures et grande bouche rouge. "McDonald's et ses franchises dans les marchés locaux sont conscients du climat actuel autour des clowns aperçus par des habitants et ils réfléchissent par conséquent aux participations de Ronald McDonald's aux activités organisées avec des habitants", a dit une porte-parole de McDonald's, Terri Hickey. "Cela ne veut pas dire que Ronald McDonald ne fera aucune apparition mais plutôt que nous réfléchirons à ses participations aux activités organisées en ce moment", a-t-elle précisé.

De fausses informations. Les premiers signalements de ces silhouettes effrayantes ont eu lieu en août en Caroline du Sud, quand la police a été appelée pour enquêter sur des informations selon lesquelles des hommes habillés en clowns tentaient d'attirer des enfants dans les bois. Ces informations se sont révélées fausses, mais depuis, des signalements similaires de clowns rôdant près d'écoles ou d'entreprises, parfois armés au volant de camionnettes, ont eu lieu dans des dizaines d'Etats américains. Le phénomène a atteint les Pays-Bas et le Royaume-Uni, où des clowns armés de couteaux ont été signalés.