Elle accouche seule grâce à YouTube à des milliers de kilomètres de chez elle

  • A
  • A
Elle accouche seule grâce à YouTube à des milliers de kilomètres de chez elle
Tia Freeman a mis au monde son fils en s'aidant de vidéos YouTube et en chronométrant seule ses contractions.@ Capture d'écran
Partagez sur :

Tia Freeman a mis au monde son enfant, seule dans une chambre d'hôtel d'Istanbul, entre deux avions, en s'aidant de conseils sur YouTube. 

C'est une histoire assez incroyable. Tia Freeman, une Américaine de 22 ans, a accouché seule dans une chambre d'hôtel d'Istanbul en s'aidant de vidéos YouTube. La mère et son bébé sont en bonne santé. 

Premières contractions dans l'avion. Tout commence le 7 mars dernier. Tia Freeman est dans un avion de la Turkish Airlines qui va atterrir à Istanbul. La jeune femme doit y faire une escale de 17 heures avant de prendre un autre appareil pour s'envoler en direction de Stuttgart. Environ une heure avant l'atterrissage, la jeune américaine originaire de Nashville, dans le Tennessee ,commence à avoir des contractions. Mais c'est une fois descendue de l'avion qu'elle comprend que le travail a commencé. Elle est alors dans la file d'attente de la douane. 

Peur que l'assurance ne couvre pas les frais. La jeune femme ne dit rien et, une fois dans un taxi qui doit l'emmener à son hôtel, dégaine son smartphone. Après une brève recherche, elle en est certaine : elle est sur le point d'accoucher. Mais au lieu de demander à son chauffeur de l'emmener à l'hôpital le plus proche, Tia Freeman décide de tout de même se rendre à son hôtel, de peur que son assurance ne couvre pas les frais de son accouchement, même si elle "tient à peine debout", comme elle écrit sur son compte Twitter. 



"Comme une vraie millenial, j'ai décidé de faire une recherche sur YouTube. Si personne n'est là pour m'aider, internet le fera ! Je me retrouve donc dans ma chambre d'hôtel, à apprendre toute seule comment accouché", poursuit-elle sur son compte. 



Elle essaye de reprendre un avion le lendemain. Armée simplement de son smartphone, Tia Freeman suit les conseils des vidéos, et rempli la baignoire de sa chambre d'hôtel d'eau chaude et met une serviette entre ses dents pour supporter la douleur. A 20h30, après avoir "poussé seulement cinq ou six fois", la jeune femme devient mère d'un petit garçon qu'elle baptise Xavier Ata Freeman. Et ce n'est que le lendemain, en se présentant comme si de rien n'était à l'aéroport pour embarquer vers l'Allemagne, que les autorités ont eu connaissance de sa situation. La mère et son fils sont alors immédiatement pris en charge par le consulat américain et envoyés dans un hôpital. 



Une fois à l’hôpital, le diagnostic tombe : tout le monde va bien et en parfaite santé. La petite famille a pu regagner les Etats-Unis, après avoir profité d'un séjour de deux semaines offert par Turkish airlines. Des jours de repos bien mérités.