Condamné pour avoir avalé un poisson rouge vivant

  • A
  • A
Condamné pour avoir avalé un poisson rouge vivant
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un jeune Britannique a été condamné à environ 1.000 euros pour s'être fait filmer en train d'avaler le poisson.

La société royale de protection des animaux (RSPCA) a remporté une première victoire dans sa croisade contre ceux qui s'amusent à ingurgiter des poissons rouges vivants, avec la condamnation d'un jeune Britannique trahi par la vidéo de son exploit sur Facebook. Gavin Hope, un commercial de 22 ans a été condamné à 330 livres d'amende plus frais de justice portant la facture à près de 1.000 euros.

Pinte de bière, tabasco, oeuf frais et... poisson vivant. Il s'était fait filmer lors du réveillon de nouvel an en train d'avaler une pinte de bière épicée de Tabasco, de tequila, d'un oeuf frais et de nourriture pour poissons, avant d'engloutir dans la foulée l'animal encore frétillant. La RSPCA a engagé en début d'année une campagne contre cette pratique dérivée du "Neknominate", qui consiste à lancer des défis sur le net, invitant des internautes à imiter leur geste.

L'estomac, un endroit inapproprié pour un poisson. Le juge du tribunal de Gateshead (nord-est de l'Angleterre) qui a condamné le jeune homme aux termes d'une législation sur la cruauté envers les animaux, a dénoncé son comportement "stupide". L'inspecteur en chef de la RSPCA, Michelle Charlton, a, quant à elle, cité le rapport d'un vétérinaire établissant que "l'estomac constitue un endroit totalement inapproprié pour un poisson rouge, condamné à une mort lente en raison de l'effet conjugué d'un manque d'oxygène, d'un taux d'acidité (pH) élevé et de l'alcool absorbé". Elle a salué le jugement en réitérant l'exigence de mettre un terme à une pratique "cruelle" qui crée le buzz sur internet, et a invité le public à dénoncer ceux qui s'y adonneraient.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

Une association porte plainte

La neknomination, un fléau éthylique

Sept questions sur les neknominations