VIDEO - Au zoo de Paris, les animaux reçoivent leur nourriture… dans des paquets cadeaux

  • A
  • A
VIDEO - Au zoo de Paris, les animaux reçoivent leur nourriture… dans des paquets cadeaux
Les babouins savent faire la différence entre le contenant qu'ils peuvent déchirer et le contenu qu'ils peuvent manger@ capture d'écran Youtube Morgane Heuclin-Reffait
Partagez sur :

Les loups et les babouins du Parc zoologique de Paris vont avoir leurs rations quotidiennes cachées dans des paquets cadeaux.

Non, les cadeaux de Noël ne sont pas réservés aux humains. Le parc zoologique de Paris a décidé d'en faire aussi à ses animaux. Jusqu'au 2 janvier, les loups, manchots et autres babouins recevront leur nourriture dans des paquets cadeaux, raconte France Bleu Paris vendredi

Attiser la curiosité des animaux. Tous les animaux ne sont pas concernés par ces paquets cadeaux, seules les espèces les plus curieuses ont été choisies comme les babouins ou les loups. D'autres espèces, plus peureuses, auraient été stressées par ces intrus colorés dans leur enclos. Les animaux choisis recevront les mêmes rations quotidiennes que le reste de l'année. Seule différence, ils devront d'abord ouvrir les paquets pour déguster leurs morceaux de viande ou leurs légumes.

Stimuler leurs réflexes. Pour certains, cela prend l'allure d'un jeu. "Ils vont devoir réfléchir à comment accéder à cette nourriture. Les petits ne vont pas forcément trouver tout de suite la solution, mais les grands qui ont déjà vu des cartons et des bidons vont se rappeler où est l’ouverture, c’est tout un processus d’apprentissage”, explique Agathe Djebbari, l'une des animatrices du zoo. 

Parfois l'une des soigneuses qui s'occupe des quatre loups du parc laisse une boîte vide. "Le but, c’est que le loup ne s’attende pas à ce qu'il y a dans le carton", raconte Élodie Mercier. "Parfois on va juste mettre une odeur de viande ou des huiles essentielles qui les attirent, pour qu'ils puissent déchirer l'emballage."

La sécurité d'abord. Les matières utilisées pour les paquets sont toutes inoffensives si elles sont ingérées : carton, papier kraft et quelques morceaux de scotch. "Certains animaux sont suffisamment intelligents pour faire la différence, notamment les babouins ou les loups. Même si vous avez l’impression qu’ils dépècent tout dans tous les sens, c’est faux, ils font tout à fait le tri entre le contenu et le contenant, donc il n’y a pas de risque", précise Alexis Lécu, directeur scientifique du parc zoologique de Paris.

Quand les babouins s'amusent plus avec les papiers que leur contenu :