Attaqué sur Twitter, Baptiste Giabiconi se défend

  • A
  • A
Attaqué sur Twitter, Baptiste Giabiconi se défend
@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

Le mannequin et chanteur français s'est défendu après un tweet malencontreux pour célébrer le 14 juillet. Il aurait simplement été mal compris. 

Baptiste Giabiconi a eu une manière toute personnelle de célébrer la fête nationale. "Devoir de mémoire 14 juillet 1945-14 juillet 2015 #70ans#France#paix#Liberté#fier", postait le mannequin et chanteur français mardi sur Twitter, un message effacé depuis. Le tweet est en effet rapidement devenu un sujet de moqueries pour les internautes, le 14 juillet faisant référence au jour de la prise de la Bastille en 1789 et non à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.  

Baptiste Giabiconi "connait quand même un petit peu ses classiques". Le mannequin ne s'est pas laissé démonter pour autant, profitant du plateau de "Village Départ" sur France 3 pour donner ses raisons : "Je voulais tout simplement célébrer les 70 ans du 14 juillet après 1945" … "Après la Libération ?", le relance alors Laurent Luyat. "Exactement !", lui répond l'égérie de Karl Lagarfeld, qui persiste et signe. "Tu ne t’es pas trompé ?", tente encore l'animateur. Mais Baptiste Giabiconi, définitivement, enfonce le clou : "Peut-être que les gens ont mal compris, ont fait l’amalgame. En tout cas, c’était ce que je voulais dire. Je me suis peut-être mal exprimé […] Je sais que c’était le 14 juillet 1789 quand même. Je connais quand même un petit peu mes classiques".