À Paris aussi, il y a des moissons

  • A
  • A
À Paris aussi, il y a des moissons
La moisson a eu lieu mercredi avec en toile de fond le bois et le château de Vincennes.@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Mercredi, à la Ferme de Paris située dans le bois de Vincennes, une moissonneuse-batteuse a récolté seigle, avoine et pois d'hiver. 

Le temps de la moisson est venu dans les campagnes de France et... à Paris aussi. Mercredi, on a en effet récolté seigle, avoine ou pois d'hiver plantés à l'automne dernier au bois de Vincennes, près de la ferme de la Ville de Paris.

"C'est la vraie vie". Le ronronnement du moteur d'une moissonneuse-batteuse a attiré plusieurs dizaines de curieux et de passionnés pour cette première moisson. La Ferme de Paris, une exploitation biologique de cinq hectares qui abrite des ateliers de sensibilisation et dont on peut visiter l'activité le week-end, avait déjà l'habitude de faire la récolte dans ses champs. Mais c'était la première fois que des céréales avaient été plantées à la vue de tous. "C'est la vraie vie", a indiqué Nathalie Baudoin, venue de Nogent-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, avec ses enfants. Son fils aîné est passionné de machines agricoles, "il demande toujours 'comment tu as fait les aliments ?'. Là, il peut voir", dit-elle.



Pour les chevaux de la ferme. Planter ce mélange de seigle, avoine, triticale, pois d'hiver et épeautre présentait un défi dans une terre "pas très riche mais qui a reposé pendant plusieurs années", indique Michel Neff, forestier du bois de Vincennes. La récolte ira nourrir les quatre chevaux de trait de la ferme municipale. L'opération sera reconduite les prochaines années.

Une moissonneuse de 1966. Si la moissonneuse-batteuse tient le coup... Le modèle, datant de 1966, s'est arrêté après chaque aller-retour sur le rond-point allée Royale. Les techniciens de la Ferme de Paris, prudents, s'amusaient : "on resserre les boulons et c'est reparti".