70 ans après, elle raconte son amour de guerre

  • A
  • A
70 ans après, elle raconte son amour de guerre
Emile Louvel, résistant connu sous le nom de Jean. Archives/Europe1@ Europe 1/ Archives
Partagez sur :

RÉSISTANCE - Europe 1 a pu rencontrer Odette, une octogénaire qui raconte son histoire d'amour avec Jean, tué lors du Débarquement. 

Mémoire. A 88 ans, Odette perd la mémoire, et ne se rappelle pas toujours de ses proches. Mais lorsque sa fille lui dépose sous les yeux cette vieille photo, que l'octogénaire garde précieusement dans son portefeuille, depuis 1943, immédiatement, Odette reconnaît Emile Louvel. Emile, ou plutôt Jean, son nom de résistant. Une histoire qu'Odette a décidé aujourd'hui de raconter.

Résistant. C’est en 1943 que les deux jeunes gens se rencontrent. Jean est alors chef de réseau dans le Calvados, et trouve refuge dans la ferme de la famille d’Odette, âgée de 18 ans. “Il était beau. C’est mon amour”, confie aujourd’hui l'octogénaire au micro d’Europe 1. Mais leur relation tourne court, rattrapée par l'Histoire. Jean est arrêté en 1944, en plein Débarquement. Torturé, il sera fusillé par les nazis le 25 juillet avec une poignée d’autres camarades. “Ils leur ont demandé de creuser leurs tombes”, assure la fille d’Odette, qui recueilli les confidences de sa mère. 

Recueillement. Après la guerre, Odette se marie, et a cinq enfants. Mais l’octogénaire n’a jamais oublié Jean, et est allée à de nombreuses reprises en Normandie, se recueillir sur la tombe de son amour de jeunesse.