Vendre avant d'acheter

  • A
  • A
Vendre avant d'acheter
Partagez sur :

Vous hésitez à vous lancer ? Par quoi faut-il commencer ? Doit-on vendre d’abord notre appart ou faut-il avoir trouvé avant de vendre ?

Vous hésitez à vous lancer ? Par quoi faut-il commencer ? Doit-on vendre d’abord notre appart ou faut-il avoir trouvé avant de vendre ?

En fait, derrière ces questions se dissimule souvent une forte dose d’inquiétude. Ce que l’on entend se résume ainsi : est-il possible de vendre le plus cher possible notre appartement (par exemple, faire comme si le marché était toujours très actif et que les prix n’avaient pas baissé), mais bien entendu…. acheter à la baisse. Et si possible « à la casse » !

Vous dîtes avoir « perdu 10% depuis un an ! », confondant ainsi la moins-value virtuelle liée à la baisse du marché et la plus-value, elle, bien réelle si l’on se réfère au prix d’achat de votre logement en 1998, lequel en dix ans a largement doublé !

Sauf que vendre ou acheter un bien immobilier ne dépend pas uniquement d’une « stratégie économique ». Vendre ou acheter, c’est avant tout un projet qui s’inscrit dans une vision à long terme.

Et cette décision peut se prendre en toute sérénité si l’on respecte ces quelques étapes :

1/ Première question à se poser : pourquoi je vends ? Anodine direz-vous ? Non, parce que derrière cette question, d’autres viennent tout de suite à l’esprit. Par exemple, que va-t-il se passer si je ne vends pas ? Eh oui, si je me suis engagé sur un nouvel achat, le compteur des intérêts du prêt relais va vite tourner… Que vais-je faire de l’argent (la question se pose moins lorsque l’on vend pour racheter plus grand !).

2/ Ensuite, si je vends pour acheter, il me faut « tester » le marché.

Qu’est-ce que ça veut dire « tester le marché » ? Si je reste dans le même quartier, la même ville, je connais un peu les prix (ou du moins, je crois connaître…), l’offre disponible. Si ce n’est pas le cas, mieux vaut interroger les professionnels sur les disponibilités, les prix, leur évolution depuis quelques mois…

3/ Faire estimer la valeur de mon appartement. Et là, pas d’hésitation, sélectionner un professionnel bien implanté dans le quartier. Il doit disposer et vous présenter des références écrites de biens similaires au vôtre, vendus récemment. Quel plan de promotion se propose t-il de mettre en place pour commercialiser votre appartement ? Collabore-t-il avec d’autres professionnels ? Plus précisément, est-il membre d’un fichier commun ?

Il est préférable de ne pas fixer le prix de vente de votre bien par rapport à ce que vous avez envie d’acheter. Et encore moins de le fixer en regardant les annonces des autres biens dans les journaux (c’est le meilleur moyen de se tromper).

4/ Rencontrer votre banquier et pourquoi pas un autre établissement concurrent afin d’établir un plan de financement avec plusieurs hypothèses : je vends vite et bien, un peu moins bien et beaucoup moins que ce que j’avais imaginé…

Toutes ces étapes accomplies, vous verrez, il est plus aisé de prendre la bonne décision. En tout état de cause, même si les prix devaient se contracter en 2009 d’environ 6 à 10%, nous vous conseillons de commencer par mettre en vente.

Et de bien respecter les étapes décrites ci-dessus.