Profitez des conditions 2012 du PTZ +

  • A
  • A
Profitez des conditions 2012 du PTZ +
Partagez sur :

Vous faites le projet d’acheter votre premier logement ? Avec le PTZ+, l’Etat vous donne un sérieux coup de pouce. Sachez toutefois qu’en 2012, les conditions d’accès à cette aide sont modifiées. Dans quelles conditions pouvez-vous en bénéficier ? Explications.

Vous faites le projet d’acheter votre premier logement ? Avec le PTZ+, l’Etat vous donne un sérieux coup de pouce. Sachez toutefois qu’en 2012, les conditions d’accès à cette aide sont modifiées. Dans quelles conditions pouvez-vous en bénéficier ? Explications.

 

 

Rigueur budgétaire oblige, le PTZ+ est complètement remanié en 2012.

 

Créé en 1995, le Prêt à taux zéro est une aide de l’Etat qui, comme son nom l’indique, est remboursable sans intérêt. Longtemps attribuée sous conditions de ressources, cette aide était devenue, l’année dernière, universelle, c’est-à-dire qu’elle permettait à tout primo accédant, quels que soient ses revenus, d’y accéder. Mais, rigueur budgétaire oblige, le gouvernement le soumet, en 2012, à de nouvelles règles.

 

 

Quelles sont les nouvelles conditions du PTZ+ ?

 

Première condition : vous devez, comme auparavant être primo accédant, c’est-à-dire ne pas être propriétaire de votre résidence principale ou ne pas l’avoir été depuis au moins deux ans. Cette condition tombe dans certains cas : perte de logement à la suite d’une catastrophe naturelle, handicap de l’une des personnes de votre foyer.

 

Deuxième condition : vous devez respecter des plafonds de ressources. A titre d’exemple, pour un couple avec deux enfants, vos revenus ne pourront pas dépasser 87 000 euros en région parisienne, sur la Côte d’Azur ou le Genevois français (zone A), 61 000 euros dans une grande métropole de province (Zone B1), 53 000 euros dans une ville moyenne ou en secteur rural (zones B2 et C).

 

Contrairement à l’ancienne mouture, le PTZ+ ne finance, désormais, que l’achat d’un logement neuf ou lourdement réhabilité, d’un local transformé en habitation, ou encore l’achat par le biais d’un contrat de location-accession. Vous ne pouvez donc plus y prétendre pour le financement d’un logement ancien. Sauf si vous habitez en logement HLM et que l’organisme social vous vend le logement que vous occupez ou un autre de son parc.

 

 

 

 

A quel montant de prêt avez-vous droit ?

 

Le montant du prêt conserve le même mécanisme que l’an dernier. Il est fonction de l’endroit où vous habitez, de la composition de votre ménage et des performances énergétiques du logement. Plus il sera performant, plus vous obtiendrez un prêt élevé. En tout état de cause, privilégiez du neuf performant. A titre d’exemple, si vous êtes un ménage de 4 personnes habitant dans une grande agglomération (Lille, Lyon...), vous aurez droit à un prêt de 77 220 euros pour un logement BBC et à 49 140 euros pour un logement non BBC. En zone rurale, ces deux montants chutent respectivement à 37 920 euros et à 22 120 euros.

 

 

Pour aller plus loin

 

Pour bien connaître les conditions du PTZ+, l’Anil (Agence nationale d’information sur le logement a édité un guide que vous pouvez télécharger gratuitement sur son site : Anil/PTZ.

 

Reportez-vous aussi aux articles parus sur le sujet sur toutsurlimmo.com :

 

Le PTZ réservé au logement neuf

La loi de finances 2012 apporte de fortes modifications pour le logement

 

Sachez enfin que votre agent immobilier CENTURY 21 se tient à disposition des primo-accédants pour les aider à déterminer leurs plans de financement.

Retrouvez tous nos articles immobiliers sur www.toutsurlimmo.com