Où habiter ? (1)

  • A
  • A
Où habiter ? (1)
Partagez sur :

Élire domicile est une aventure à la fois dynamique et compliquée. On croit ses intentions et ses aspirations claires et simples. Mais voilà que la réalité nous oblige à complètement revoir notre copie !Élire domicile est une aventure à la fois dynamique et compliquée. On croit ses intentions et ses aspirations claires et simples. Mais voilà que la réalité nous oblige à complètement revoir notre copie !

Élire domicile est une aventure à la fois dynamique et compliquée. On croit ses intentions et ses aspirations claires et simples. Mais voilà que la réalité nous oblige à complètement revoir notre copie !

Élire domicile est une aventure à la fois dynamique et compliquée. On croit ses intentions et ses aspirations claires et simples. Mais voilà que la réalité nous oblige à complètement revoir notre copie !

RETOUR SUR UN PARCOURS DU COMBATTANT... "Le Grand Ecart".

Choisir un chez soi ?

La case départ varie. Cela complique d’emblée les idées, la réflexion et le jeu des émotions. Pour l’un, elle peut se trouver en lui-même, puisqu’il désire changer un domicile qu’il n’aime plus pour cent raisons qui lui appartiennent. Pour l’autre, elle a été décrétée par son propriétaire qui, fort des droits que lui reconnaît la loi, veut faire un autre usage son bien. Pour un troisième, c’est la famille qui s’agrandit et réclame plus d’espace. Un quatrième prend sa retraite et renonce, de gaîté de cœur ou à son corps défendant, à la maison qu’il a habitée dans la force de son âge et de sa vie familiale. Parfois, c’est un nouveau poste qui oblige à élire domicile ailleurs.

Qui dit élection, dit choix préférentiel. Le choix résulte de la volonté. Il s’appuie sur une évaluation des contraintes existantes. Tandis que la préférence, elle, veut satisfaire un goût et un style personnels. Élire domicile oblige ainsi à faire le grand écart entre la réalité, qui est souvent dure et oblige à mille compromis, et les aspirations, les rêves et les espoirs qui habitent les chasseurs en quête de leur future maison. On cherche, on explore, on se demande si, par hasard ou par extraordinaire, cela ne vaudrait pas la peine d’aller voir ailleurs, là où les premiers mouvements vous ont empêché d’aller et qui, après tout, pourraient offrir quelque chose d’intéressant.

Chercher en soi

De cette quête on revient un jour enthousiaste, sûr d’avoir enfin trouvé le lieu magnifique où transporter ses pénates pour se réveiller le lendemain sobre, comme après une ivresse, calmé et sceptique devant les inconvénients et défaut du logement sur lesquels on était prêt à passer la veille. Certains jours, on revient découragé et déçu. On a vu tant de lieux qui n’inspirent rien de beau ni de bon. Ou qui, parfois, vous dépriment carrément. Sans compter la concurrence ! Ni les pressions qu’exercent sur vous les propriétaires ou les professionnels. Décidez-vous là, tout de suite. Car il y aurait déjà maintes offres impatientes et mirobolantes de la part de concurrents fantômes. Qui, hélas, se matérialisent trop souvent en vrais chasseurs qui s’installent sans vergogne dans votre territoire d’élection, pour lequel vous n’aviez demandé, ô chasseur trop prudent, qu’un délai de réflexion.

Tout cela oblige à entrer en soi-même. À s’interroger sur ses hésitations. À clarifier ses intentions. À établir des priorités et à identifier sur quoi on n’est pas prêt à céder. Le quartier ? Le prix ? La proximité du métro, des autobus et (ou) de l’école ? Quelles concessions peut-on faire ? Habiter loin du travail de Madame ou de Monsieur ? Ou près de la famille ? On mesure les tiraillements intérieurs. Et le potentiel de conflits familiaux.

Entre la réalité, la tête et le cœur, la tension s’installe. Mais c’est pour le mieux ! Car le choix d’habiter ici ou là, si compliqué soit-il, vous mobilise et vous dynamise. Il faut agir, puisqu’il n’est pas question d’être à la rue. Une décision est prise, qui demande à être examinée de plus près.

Voyez la partie 2 de ce dossier : "Contraintes, raison et états d'âme"

http://perlaserfaty.net/