On peut maintenant demander un HLM sur Internet

  • A
  • A
On peut maintenant demander un HLM sur Internet
@ GERARD JULIEN/AFP
Partagez sur :

Le portail internet demande-logement-social.gouv.fr accueille désormais les dépôts de dossiers. 

Toute demande de logement social peut désormais se faire sur internet. Cette mesure de la loi Alur (pour l'accès au logement et un urbanisme rénové) est entrée en application lundi. Le portail internet demande-logement-social.gouv.fr, qui depuis un an permettait de renouveler en ligne sa demande de logement HLM, accueille désormais aussi les dépôts de dossiers.

Toujours possible au guichet. Il n'est donc plus nécessaire de se déplacer au guichet pour faire sa première demande de logement social, "même si cela reste possible", précise le ministère dans un communiqué. Un numéro d'assistance téléphonique, le 0812 04 01 70, est mis en place pour accompagner les utilisateurs.

Vers un meilleur partage de données. Prévue par la loi Alur sur le logement de Cécile Duflot, votée en mars dernier, cette mesure vise à simplifier les démarches du demandeur de logement, mais aussi à permettre aux bailleurs sociaux de partager leurs informations. Le site donne en effet accès à des informations sur le parc social de chaque commune, sur le nombre de demandes en attente ou de logements attribués l'année précédente par exemple.

À Paris, l'attente est de plus de 6 ans. En France, 1,7 million de personnes sont en attente d'un logement social (dont 500.000 vivent déjà en HLM mais souhaitent changer de logement). En Ile-de-France, où "la situation du logement est très tendue, les délais sont de plusieurs années avant d'avoir une proposition", indique la Direction régionale et interdépartementale de l'hébergement et du logement (Drihl) d'Ile-de-France. Dans la capitale, l'attente est en moyenne de 6 ans pour un F1, de 9 ans pour un F2 ou F3 et de 10 ans pour un F4 et plus, selon la Drihl, dont les chiffres datent de 2013.

>> LIRE AUSSI - Un village obligé de construire des HLM à cause d'une prison

>> LIRE AUSSI - Des baux HLM devant la justice

>> LIRE AUSSI - Résidences secondaires : Paris adopte une surtaxe de 20%

>> LIRE AUSSI - Trois millions de logement HLM contaminés par l'amiante