Les prix immobiliers flambent à Paris

  • A
  • A
Les prix immobiliers flambent à Paris
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les prix de l'ancien ont augmenté de près de 10% dans la capitale sur un an.

La crise semble être passée dans l’immobilier. Les prix de vente des logements anciens en Ile-de-France ont flambé au deuxième trimestre comparé à la même période l’an dernier. Ils ont enregistré une hausse de 7,8%. Par rapport au premier trimestre, le prix moyen des logements anciens franciliens a grimpé de 2,5%.

+19,3% dans le 2e arrondissement

A Paris, les prix de vente atteignent des records : +9,8% en un an. Avec un prix moyen de 6.680 euros/mètres carrés pour les appartements anciens, contre 6.620 euros/mètres carrés en moyenne lors du précédent record de septembre 2008. Sur les 20 arrondissements de la capitale, 13 ont atteint leur plus haut historique.

La hausse n'est que de 3,7% dans le 5e arrondissement mais elle grimpe à 19,3% dans le 2e, arrondissement central où le marché est très restreint. L'arrondissement le plus cher reste le 6e (9.900 euros/m2 en moyenne) suivi du 7e (9.730 euros) et du 4e (9.560 euros). A l'opposé, l'arrondissement le moins cher demeure le 19e (5.350 euros) suivi du 10e (5.450 euros) et du 18e (5.900 euros).

Dans la petite couronne, les prix ont augmenté de 8,8% sur un an et en grande couronne de 5,2%.

Cet accroissement va se poursuivre

Et cette hausse est loin d’être finie selon les spécialistes du secteur. "La hausse actuelle des prix des logements anciens devrait continuer et dépasser les 10% à Paris intra-muros sur l'ensemble de l'année 2010 car la demande dépasse l'offre", estime le président de la Chambre des notaires d'Ile-de-France, Christian Lefebvre.

Malgré cette fulgurante progression, les ventes en Ile-de-France demeurent toutefois inférieures de 8% au niveau moyen atteint pendant les deuxièmes trimestres de 1999 à 2007, périodes qui combinaient une forte activité et une progression des prix.

Même tendance en France

Globalement sur la France entière, les prix de l'ancien ont nettement augmenté de 6%, au deuxième trimestre 2010 par rapport à l'année précédente. Selon les chiffres publiés par l'Institut national de la statistique, les prix des appartements ont augmenté en un an de 6,2% pour les appartements et de 5,8% pour les maisons. Comparés au premier trimestre, ils ont progressé de 1,7%. Il s'agit de la quatrième hausse trimestrielle consécutive.