Les charmes méconnus du 1% Logement

  • A
  • A
Les charmes méconnus du 1% Logement
Partagez sur :

Vous êtes salarié d'une entreprise employant plus de dix personnes? Savez-vous que dans le cadre de la recherche d'une location ou d'un achat immobilier l'organisme Action Logement (ex 1 % Logement) peut vous donner un coup de pouce inespéré? Explications.

Vous êtes salarié d'une entreprise employant plus de dix personnes? Savez-vous que dans le cadre de la recherche d'une location ou d'un achat immobilier l'organisme Action Logement (ex 1 % Logement) peut vous donner un coup de pouce inespéré? Explications.

Financer son achat immobilier

Comme son nom ne l'indique pas, le prêt 1 % Logement est proposé au taux de 1,5 % (hors assurances), soit près de trois fois moins que celui d'un crédit bancaire classique. Il serait donc dommage de s'en priver.

L'écart entre ce taux et celui d'un prêt bancaire classique à 4,5 % permet d'économiser près de 1 700 euros d'intérêts, ce qui n'est pas neutre.

A savoir : d'un montant limité, ce crédit sera toujours cantonné au second rôle dans votre scénario de financement. Il n'intervient que comme prêt complémentaire car son montant ne peut excéder 50 % voire 60 % du coût total de l'opération.

Ce prêt est attribué selon vos ressources et votre lieu d'habitation. Ensuite, ce montant de « base » peut être majoré s'il s'agit d'un premier achat immobilier dans le neuf, si votre ménage compte au moins deux enfants ou si votre changement de résidence principale est dû à des raisons de mobilité professionnelle.

Autre atout du 1 % Logement ? Il est considéré par les banques comme de l'apport personnel.

A savoir : l'octroi de ce prêt n'est pas un droit. Votre employeur est libre de choisir à qui et pour qui cette aide est attribuée. Les primo-accédants, c'est-à-dire ceux qui accèdent à la propriété pour la première fois, font souvent partie des salariés favorisés.

Pour en savoir plus, contactez votre employeur (le service des ressources humaines ou le Comité d'entreprise). Dans la plupart des cas, le prêt est consenti par un des 21 organismes collecteurs du 1% Logement. L'adresse de l'établissement auprès duquel vous pouvez vous adresser est communiquée par l'employeur.

Accéder au Pass-Foncier

Dans le cadre du dispositif du Pass-Foncier, le 1 % s'engage à consentir un deuxième prêt pour payer le terrain. Le remboursement différé de ce second crédit ne commence qu' une fois que le premier arrive à échéance.

Au préalable, le coût du foncier aura été « porté » par le 1% Logement.

A savoir : cette nouvelle formule de prêt n'est valable que pour un logement neuf, maison ou un appartement.

Disposer d'un prêt relais

Ce prêt temporaire permet d'acheter avant de vendre. Ce crédit n'est accordé qu'aux salariés des entreprises de plus ou moins dix personnes, en mobilité professionnelle ou au chômage après un plan social, lorsqu'ils doivent payer deux logements.

Ce prêt correspond à douze mois de loyers (ou d'une partie du loyer du second logement) ou au différentiel de prix entre le nouveau logement et l'ancien s'il dépasse 20 %.

Financer des travaux

Peu importe la nature de votre contrat de travail (CDI, CDD, temps partiel, contrat de qualification, etc.), vous pouvez prétendre à un prêt Pass-Travaux. Ce crédit finance tout ou partie les dépenses d'amélioration du logement acheté (mise aux normes minimales d'habitabilité, travaux d'économie d'énergie, etc.). Son montant ne peut excéder 8.000 euros, dans la limite de 100 % des travaux, mais peut monter jusqu'à 9.600 euros lorsque le revenu net de l'emprunteur est égal ou inférieur à 60 % des plafonds de ressources pour l'obtention d'un Prêt à Taux Zéro.

Un prêt d'un montant de 18.000 euros peut être accordé si le logement se trouve dans une copropriété dégradée. D'une durée de dix ans, le Pass-Travaux est accordé au taux de 1,5 % (hors assurance). Peu importe la date d'achat du bien à rénover, le dépôt de la demande peut se faire à tout moment. Une fois complet, le dossier est examiné dans un délai d'un mois.

Dénicher une location

Près de 830.000 appartements sont gérés par Action Logement, organisme collecteur des cotisations des entreprises de plus de dix salariés. Ces fonds servent à constituer un parc locatif de logements. En 2009, près 80.000 ménages ont emménagé – sans piston – dans ce parc composé surtout d'appartements gérés par des bailleurs sociaux ou des sociétés d'économie mixte dans des quartiers nouveaux ou parfois peu attractifs, loin des centres ville et des transports en commun. Les familles peuvent s'y installer pour longtemps.

A savoir : Le maintien dans les lieux n'étant pas lié au contrat de travail, impossible de demander à un locataire qui paye son loyer de faire de la place aux suivants, même s'il a changé d'employeur ou se retrouve au chômage.