Le Taux Effectif Global (TEG) : c'est quoi ?

  • A
  • A
Le Taux Effectif Global (TEG) : c'est quoi ?
Partagez sur :

Dans le jargon bancaire, le TEG est le seul critère de comparaison entre plusieurs prêts. Tout prêteur est tenu d’indiquer son TEG, dont le mode de calcul est défini par décret.

Dans le jargon bancaire, le TEG est le seul critère de comparaison entre plusieurs prêts. Tout prêteur est tenu d’indiquer son TEG, dont le mode de calcul est défini par décret.

Non le sigle « TEG » n’est pas celui d’un nouveau téléphone ultra moderne, ni celui d’une monnaie d’un pays d’Asie ! Cette abréviation signifie littéralement Taux Effectif Global. Il s’agit en fait d’un taux qui indique le coût global d’un crédit immobilier. Ainsi le TEG intègre bien sûr le taux d’intérêt (dit « taux de base »), mais aussi tout ce qu’il peut y avoir à payer en plus des intérêts. C’est le cas d’éventuels frais de dossier, des frais de commission ou de rémunération liées à l’octroi du crédit, des frais de constitution de la garantie (hypothèque, caution, etc.) mais aussi le coût de l’assurance décès invalidité.

La loi exige que ce taux soit toujours exprimé en pourcentage sous forme d’un taux annuel. Calculé de façon identique par toutes les banques, le TEG fait office d’unité de mesure. En quelques années, le TEG s’est d’ailleurs imposé comme un outil de référence pour comparer différentes offres de prêts pour un même projet immobilier.

À savoir :

Au cours des premières simulations, certaines charges ne pouvant être évaluées avec précision peuvent être exclues du calcul du TEG. C’est par exemple le cas des garanties financières ou des honoraires du notaire.

A quoi cela sert ?

Le TEG est le seul critère valable de comparaison du coût global de plusieurs prêts. En prenant comme seul paramètre le taux d’intérêt nominal, un prêt A peut être plus avantageux qu’un prêt B. Cependant, si les frais annexes du premier sont trois plus élevés que ceux du second, le prêt B peut au bout du compte faire jeu égal ou même coûter moins cher que le prêt A. Attention : le TEG ne sert pas au calcul des mensualités du crédit.

Précieux pour les crédits immobiliers à taux fixe

Si le TEG est aisément calculable pour un prêt immobilier à taux fixe dont tous les paramètres sont connus à la souscription, il est moins utile pour les prêts à taux révisable. Pour ces derniers, le taux d’intérêt, par définition, varie plusieurs fois au cours de la durée de vie du crédit. Pour les prêts à taux révisables, le TEG ne peut être donc calculé que la première année grâce au taux de départ. Pour les années suivantes, il est impossible de le connaître à l’avance et donc de le calculer.

A savoir :

Le TEG doit toujours être inférieur au taux d’usure légal soit 7,80 % en 2009 pour les crédits immobiliers. Un exemple pour mieux comprendre Dans les exemples ci-dessous, nous avons décidé de ne pas faire bouger le taux d’un crédit immobilier fixé à 4,50 %, mais de faire varier le coût des frais de dossier et de l’assurance décès.

Voici ci-dessous, leur impact sur le TEG.