Immobilier: les taux d'intérêts au plus bas

  • A
  • A
Immobilier: les taux d'intérêts au plus bas
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les taux d'intérêt des crédits frôlent 3,30%, du jamais-vu depuis 1945.

Alors que les prix de l'immobilier recommencent à flamber dans les grandes villes, les taux d'intérêt des crédits se sont établis en moyenne à 3,30% en septembre, leur niveau le plus bas en France depuis l'après-guerre. Ce chiffre, établi selon une étude de l'Observatoire Crédit Logement/CSA, ne comprend pas les assurances et le coût des sûretés.

"Les conditions de financement des banques toujours excellentes (elles empruntent à un taux de 1%) et leur stratégie commerciale très active sont à l'origine de ce record", détaille Michel Mouillart, professeur d'économie à l'Université Paris X-Nanterre.

Il est plus facile d’emprunter

Le recours à un crédit peu cher devrait se poursuivre, affirme Michel Mouillart, car "les établissements bancaires vont amplifier leurs concurrence commerciale, devant faire face à une demande amplifiée des consommateurs grâce à la réforme des prêts à l'accession à la propriété et la création du Prêt à taux zéro Plus".

Mais ces conditions favorables d'emprunt ont des effets néfastes sur les prix des logements, qui explosent à nouveau dans toutes les grandes métropoles, sauf Marseille. Il est donc plus facile d’emprunter, mais c’est pour un logement toujours plus cher.

Avantage aux revendeurs

Les principaux bénéficiaires de la situation sont les propriétaires revendant leur bien. "Les taux d'intérêt historiquement bas augmentent les enveloppes de financement des acquéreurs, notamment pour les personnes achetant pour la seconde fois qui arrivent avec des apports importants grâce à la plus-value sur les logements qu'ils revendent", indique Laurent Vimont, président de Century 21, un des principaux réseaux d'agents immobiliers.