Immobilier : du jamais vu depuis 20 ans

  • A
  • A
Immobilier : du jamais vu depuis 20 ans
Le prix des logements anciens à Paris a explosé au deuxième trimestre avec une hausse record de 22,5% sur un an.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les prix des logements anciens à Paris ont connu au second trimestre 2011 une progression record.

Les mois se suivent et se ressemblent pour le marché de l'immobilier à Paris. Le prix des logements anciens à Paris a explosé au deuxième trimestre, avec une hausse record de 22,5% sur un an.

Ceci porte le prix moyen des transactions à 8.150 euros le mètre carré, selon une étude de la Chambre des notaires de Paris/Ile-de-France publiée jeudi. Il s'agit de la plus forte progression constatée sur Paris intra-muros depuis vingt ans, soulignent les notaires.

Thierry Delesalle, président de la commission des statistiques de la chambre des notaires de Paris, voit l'origine de cette flambée dans la crise financière de septembre 2008. "Depuis cette crise, on constate qu'il y a peu de vendeurs et beaucoup d'acquéreurs. Le marché s'est tendu au profit des vendeurs", explique-t-il au micro d'Europe 1.

Les signes d’une stabilisation apparaissent

Les promesses de ventes signées pendant l'été font toutefois apparaître les premiers signes d'une stabilisation des prix, qui devrait se manifester à partir d'octobre lors de la signature des actes définitifs.

"Ce premier coup de frein est salutaire du fait du niveau actuel des prix atteints à Paris et de l'accumulation des hausses de prix depuis quelque trimestres", soulignent les notaires dans leur étude. Les premières tendances de l'été montrent que les volumes de vente s'érodent très sensiblement et la tendance s'est accentuée depuis le retour des vacances.

La réforme des plus-values immobilières suscite des inquiétudes

Le nombre de transactions devrait être en fort ralentissement au deuxième semestre, d’autant que la réforme des plus-values immobilières suscite de vives inquiétudes et s'est déjà traduite par des retraits de la vente de biens.